C’est en octobre dernier que le comédien voit son quotidien basculer, Ary Abittan interrogé pendant 5 heures va enfin donner sa version des faits. Les accusations sont graves et ont eu des conséquences immédiates sur sa carrière. Camille, l’a accusé de pratiques ou relations sexuelles non consenties mais aussi violentes.

Il se défend enfin


S’étendant sur plusieurs mois, Ary Abittan va enfin se faire entendre devant la juge. Bien que sa réputation soit ternie et que plusieurs de ses projets tombent à l’eau, il est déterminé à avoir le fin mot de l’histoire. Sa véritable relation avec Camille ne sont pas précisées mais cette dernière a 23 ans et est une étudiante.

Tout se passe sur le terrain de jeu de la juge d’instruction qui va enfin accorder à Ary Abittan une audience. Ses fans, ses proches et ses collègues attendent le dénouement de cette affaire avec impatience. Son avocate s’est exprimée pour le défendre, mais la juge d’instruction l’a tout de même laminé pendant 5 heures.

Ary Abittan interrogé pendant 5 heures, la fin est proche


Punta Cana semble loin de l’humoriste alors qu’il y prenait du bon temps avec sa compagne et ses deux filles. Cinq heures passées à répondre aux questions de la juge et Ary Abittan sort de salle, soulagé. La juge d’instruction n’a pas relâché, elle voulait de la précision dans les faits de cette affaire. Les photos de cette audience ont vite circulé.

Les évènements se produisent dans la nuit du 30 octobre 2021, et d’après Ary Abittan, il y a bien eu des rapports sexuels intenses. Cependant, Camille, la victime, avait consenti. La justice recueille les faits, les versions et travaillent à découvrir le vrai du faux de cette histoire.

Quitte ou quinze ans


La réputation d’Ary Abittan est partie en fumée en si peu de temps. Il s’est vu exclu de plusieurs films, de spectacles mais aussi de projets en herbe. En plus, il a également vu que certains de ses proches et de ses collègues se sont éloignés de lui.

Pour redorer son blason et retrouver un peu de sa vie d’avant, Ary Abittan se bat pour sa propre justice. Qualifié de persona non-grata, Ary Abittan risque gros dans cette audience, soit il est acquitté soit, il prend quinze ans de prison.