L’augmentation des retraites concerne les fonctionnaires et les complémentaires. Le montant des différentes pensions de retraite a fait l’objet d’une revalorisation ces derniers mois. On vous fait le point.

Les retraites complémentaires à la hausse


À noter d’abord que les règles concernant l’augmentation des retraites complémentaires comme l’Agirc-Arrco ne sont pas les mêmes que les retraites de bases. Concrètement, elles sont calculées en fonction du nombre de points acquis tout au long de la carrière multipliée par une valeur du point. De ce fait, la revalorisation dépend de la valeur de ce point.

Les retraites complémentaires Agirc-Arrco sont à la hausse depuis le 1er novembre 2022. L’augmentation est de 5,12 %. Ainsi, il y a eu une régularisation au mois de mars 2023 suite à l’actualisation des taux de CSG. Dans ce sens, deux cas peuvent se présenter en raison de votre situation. Votre complémentaire sera soit à la hausse, soit en baisse pour compenser les mois de janvier et février. Par ailleurs, le cours devient normal le mois d’avril.

La valeur de service du point de l’Agirc-Arrco est de 1 349,80 euros par rapport à 1 284,10 euros auparavant. Ce qui fait une enveloppe de 4,5 milliards d’euros sur un an destiné à ce dispositif.

Augmentation des retraites de bases


La pension de base est également à la hausse de 0,8 % pour pallier l’inflation galopante. Cette revalorisation entre dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS).

Ce qui fait que les retraités peuvent toucher de 12 euros de plus chaque mois avec une pension de base de 1 500 euros nets. À noter également que la réforme des retraites prévoit également une augmentation des petites retraites de 85 % du SMIC. Pour les seniors qui touchent une retraite de base de 2 000 euros, un bonus de 16 euros mensuels est accordé.

Mais qu’en est-il des retraites des fonctionnaires ? C’est le point du régime qui a été revalorisé de 5,7 % en janvier 2023. Ainsi, les anciens agents qui révèlent du SRE ont connu une hausse de 0,8 %.

Les changements apportés par la réforme des retraites


Pour l’augmentation des retraites, le gouvernement se base sur le minimum contributif au Mico. Ainsi, c’est ce dernier, qui a fait l’objet d’une revalorisation. Si actuellement, il était de 474 euros et pourrait passer à 847 euros à la suite de la promulgation de la réforme des retraites.

Dans ce sens, 10 000 à 20 000 personnes vont pouvoir toucher le montant de retraite de 1 200 euros brut d’après cette mesure selon la révélation du ministre du Travail, Olivier Dussopt.