Le magazine Voici rapporte pour Aurélie Filippetti une passion destructrice concernant sa relation avec son ex conjoint Thomas Piketty. Dans ce sens, la femme politique et romancière française de 49 ans attaque son ex sur fond de l’affaire Adrien Quatennens. En même temps, le coordinateur de La France insoumise (LFI) se retrouve accusé de violences conjugales par son épouse.

L’affaire Adrien Quatennens


En effet, Olivier Faure se réjouit de la mise en retrait d’Adrien Quattenens lâche un commentaire à ce propos.

Dans ce sens, le patron du Parti Socialiste souligne que cette décision reste la plus cohérente avec ce qu’ils défendent.
Apparemment, comme l’épouse du coordinateur de La France insoumise (LFI) le dénonce pour violences conjugales.

Notamment, l’homme politique français de 54 ans s’engage dans la lutte contre toutes les formes de violences faites aux femmes.
Par ailleurs, Aurélie Filippetti dans une passion destructrice profite de l’occasion pour attaquer son ex conjoint Thomas Piketty.

Elle attaque Thomas Piketty


En même temps, la femme politique et romancière française de 49 ans ne manque pas de relayer ces propos d’Olivier Faure.

Dans ce sens, l’ex-ministre de la Culture se demande si le Parti Socialiste prévoit d’écarter l’économiste Thomas Piketty.
Notamment, il s’agit de l’homme qui a partagé plusieurs années de sa vie avant l’implosion de leur couple.

Apparemment, le magazine Closer rapporte les circonstances de cette rupture entre deux personnalités politiques.
Par ailleurs, le couple ne tient pas le coup malgré leur intérêt commun concernant leur engagement dans le domaine social.

Aurélie Filippetti passion destructrice


En effet, le magazine Closer rapporte que leur relation n’aurait pas été un long fleuve tranquille mais une passion destructrice.
Dans ce sens, cette passion entre Aurélie Filippetti et son ex Thomas Piketty devient nuisible à partir du 6 février 2009.

Apparemment, lors que la députée socialiste décide de porter plainte contre son compagnon.
Notamment, le magazine people rapporte des violences entre conjoints comme motif principal de cette déposition.

Par la suite, après sept mois d’enquête pour élucider cette affaire, Aurélie Filippetti décide finalement d’abandonner sa poursuite en justice.
Néanmoins, elle se sert de l’affaire Adrien Quatennens pour attaquer l’économiste Thomas Piketty dernièrement.