La garde à vue d’Aya Nakamura avait pris fin. La célèbre artiste a vite brisé le silence pour rassurer les fans.

Violence conjugale dans le couple d’Aya Nakamura


La chanteuse et son compagnon se sont retrouvés en garde à vue au commissariat de Rosny-Sous-Bois à Seine-Saint-Denis. Cet événement marquant pour Aya Nakamura à été partagé par TF1/LCI le 6 août dernier. Apparemment, une dispute avait éclaté eu sein du couple et son compagnon, Vladimir Boudnikoff l’a menacé avec une arme à feu.

La perquisition à leur domicile avait révélé une arme factice, un fusil, 14 000 euros et trois plants de cannabis. Quant au couple, les médecins leur auraient prescrit trois jours d’incapacité temporaire de travail. Relâché plusieurs heures plus tard, la chanteuse et son compagnon devront quand même faire face au juge en novembre 2022.

Aya Nakamura brise le silence


Un incident pareil laisse forcément des séquelles chez notre chanteuse. Ce qui expliquerait pourquoi elle n’en a pas parlé depuis des jours. Mais le 11 août, elle décide de briser le silence. Aya Nakamura commence ainsi par remercier ses fans pour leurs messages de soutien et les rassure en disant que tout va bien.

Apparemment rien de grave ne lui est arrivée à part la garde à vue. En effet c’est une expérience nouvelle pour l’artiste. Mais elle tient quand même à assumer en disant qu’elle et le père de sa fille l’ont cherché, l’ont trouvé mais que la vie continue quand même.

Conflits avec le père de sa fille


Contrairement à l’artiste mondialement connue qu’est Aya Nakamura, son compagnon Vladimir Boudnikoff est beaucoup moins populaire. Né le 29 juillet 1988, le producteur de musique s’est présenté au public à partir de 2020 au côté de la chanteuse de Djadja sur les réseaux sociaux.

Sur Instagram, ils ont présenté leur petite fille prénommée Ava au début de 2022. En tant que producteur, il a rencontré et travaillé avec beaucoup d’artistes comme Oboy. Mais son cœur a été capturé par la chanteuse, avec qui il est apparu en mai dernier lors du festival de Cannes. Mais désormais, le couple se retrouve dans un conflit impitoyable dont le juge décidera l’issue en novembre.