Aya Nakamura est maman d’une petite fille. Pourtant, elle veut quitter le père de son enfant. Mais le producteur implore le pardon

Vladimir Boudnikoff s’en veut

Le producteur d’Aya Nakamura post des messages intrigant. En effet, il a l’air de vouloir faire passer un message à une personne très spéciale. Vladimir Boudnikoff essaie de se faire pardonner, mais on ne sait pas pourquoi. Son post parle pour lui-même. Si bien qu’il écrit sur la difficulté de pardonner.

Selon lui, c’est une action qui concerne non pas notre corps physique, mais notre intérieur et c’est là que demeure toute la complexité, car les blessures intérieures sont les plus difficiles à guérir. Dans le texte, on remarque de la culpabilité. Tout pense à croire qu’il a encore fait une bourde avec la mère de sa fille, Aya Nakamura.

D’ailleurs, en décembre 2020, il eut déjà des frictions dans le couple. À peine un mois de l’officialisation de leur relation, une jeune femme est apparue de nulle part. Cette dernière a traité l’homme de 33 ans d’infidèle. Mais il s’est défendu en disant qu’il n’a jamais vu cette fille. Pourtant, le couple s’est quand même séparé pendant 6 semaines

Aya Nakamura et son délire

Il y a quatre mois, Aya Nakamura et son compagnon accueillait une petite fille. Pourtant, quatre mois plus tard, elle agit comme si elle voulait se séparer de son homme. Même le magazine Public l’a remarqué.

Ce dernier a divulgué des informations sur le couple. Et pour le prouver, la chanteuse a effacé les images du père de sa fille de son Instagram, y compris celle où ils posent ensemble. Si bien que l’hebdomadaire se moque en confirmant la disparition des baisers, la fin du big love et le cliché de la famille qui s’agrandit.

Et comme si ça n’était pas suffisant, la nouvelle maman aurait décidé de ne plus suivre Vladimir Boudnikoff. En-tout-cas, il est question d’une rupture définitive pour les deux amants.