Ayem Nour est devenue une grande artiste aujourd’hui, mais dans sa vie, elle a dû faire face à des moments difficiles. Effectivement, maintenant, elle sort de son silence et pointe du doigt tous ceux qui l’ont critiqué sur son physique. Elle a notamment parlé de sa peine en lisant certains commentaires désobligeants.

La violence gratuite est devenue courante


Après qu’elle a dévoilé sa grossesse sur la toile, Ayem Nour a reçu des félicitations de toute part. Une grande joie pour elle. Pourtant, la jeune femme va très vite désenchanter. Effectivement, avec le temps, son baby bump s’arrondit de plus en plus. Sur les réseaux sociaux, ses détracteurs eux aussi prennent de plus en plus d’ampleur et sont même devenus majoritaires sur son compte Instagram.

De son côté, la jeune femme est loin d’oublier les commentaires écœurant même après des mois. Ça a des conséquences sur son mental. Effectivement, lors des entretiens, dès qu’on lui parle de ce sujet, elle se forge immédiatement une armure. « Oh non, je n’avais pas du tout prévu ça là… » avait-elle déclaré.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par A Y E M N O U R (@ayemnour)

Cependant, Ayem Nour prend sur elle pour régler ses comptes avec ses haters. « Ça fait partie de moi aussi. C’est le côté négatif des réseaux sociaux qui vous pourrissent la vie au quotidien. Ils se permettent de juger des choses dont ils n’ont ni les tenants ni les effets », ajoute-t-elle. À première vue, elle a des séquelles de ce genre d’attaques personnelles dont elle est toujours victime. Ceux qui se cachent derrière leur écran ont du mal à faire preuve d’empathie envers une célébrité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par A Y E M N O U R (@ayemnour)

Ayem Nour, une nouvelle vie loin des détracteurs


Toutefois, Ayem Nour ne laisse pas ses détracteurs gagnés et poursuit calmement sa stratégie de perte de poids. Effectivement, avec sa célèbre méthode Keto, elle devient de plus en plus confiante et veut le crier au monde entier. Apparemment, ce régime fait désormais partie de ses réflexes alimentaires. Concernant la grossophobie qui sévit sur la Toile, bon nombre de personnes en sont victimes. À l’exemple de la chanteuse Louane qui en a payé les frais lors de son apparition à la finale de The Voice. Si certains ont avancé l’argument de son accouchement, d’autres n’ont fait que critiquer sa morphologie. Mais l’artiste clame haut et fort qu’elle s’aime comme elle est.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par A Y E M N O U R (@ayemnour)

Il y avait aussi l’histoire de Sarah Lopez qui s’est convertie à l’islam. Toutefois, peu importe l’avis de chacun, il faut toujours respecter le choix des autres. Pour sa part, Ayem Nour met fin à ses propos en avouant que c’est « dingue d’être aussi mauvais d’être aussi méchant » ! Motivée comme jamais, elle veut changer les changes et veut instaurer la bienveillance.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SARAH 🤍 LOPEZ (@sarahlopezoff)