Benjamin Biolay après Julie Gayet réussit également à débarrasser Marina Foïs d’un gros traumatisme au sein de sa famille. Dans ce sens, le témoin de l’actrice et réalisatrice française pour son mariage avec François Hollande aide toujours ses amis. En même temps, Marina Foïs livre quelques confidences à propos de cette situation particulière au sein de sa famille.

Il sort Marina Foïs d’un gros choc familial


En effet, Marina Foïs aidée par Benjamin Biolay après Julie Gayet brise le silence dans une interview avec Popopop.
Apparemment, elle confie avoir une culture musicale de merde faute de sa grand-mère dans cette interview diffusée sur France Inter.

Dans ce sens, l’actrice réussit à se débarrasser de ce traumatisme familial avec l’aide de son cher ami Benjamin Biolay.

En même temps, elle affirme avoir passé huit années à suivre un cours de piano avant que l’enseignante la recale.
Notamment, cette-dernière dit ouvertement aux parents de la célèbre actrice qu’elle n’a aucun talent, ni d’oreille, ni rien du tout.

Les confidences de Marina Foïs


Et pourtant, le traumatisme de Marina Foïs ne provient pas des remarques blessantes de sa prof de piano dans l’enfance.

Dans ce sens, l’actrice confie que sa grand-mère interdit formellement la musique chez elle, après un terrible choc familial.
Apparemment, cette-dernière perd son frère à 16 ans, au moment où ils ont rendez-vous à la Salle Pleyel pour un concert.

Par la suite, la grand-mère de Marina Foïs qu’elle qualifie de timbrée n’essaye pas de surmonter cette perte mais bannit la musique.
Par conséquent, elle va passer tellement d’année sans musique et penser qu’elle n’aime pas avant de tomber sur Benjamin Biolay.

Benjamin Biolay après Julie Gayet


Par la suite, Marina Foïs sauvée par Benjamin Biolay après Julie Gayet réalise que la situation s’apaise avec la musique.

Dans ce sens, quand elle confie à l’auteur-compositeur et interprète qu’elle n’aime pas la musique, ce-dernier lâche une réplique sérieuse.
Apparemment, il trouve que c’est nul, qu’il s’agit juste d’une pose, un personnage que l’actrice se donne à elle-même.

En d’autres termes, elle veut juste se persuader de cette réticence envers la musique qui va disparaitre dès qu’elle en écoutera.
En effet, Marina Foïs se met à écouter de la musique dernièrement après cette remarque vexante sans pour autant devenir mélomane.