Dans l’ouvrage de Franz-Olivier Giesbert, intitulé Leçons de vie, de mort et d’amour, qui sortira bientôt, Bernard Tapie dévoile un grand secret. En effet, il a bien voulu partager des anecdotes de sa vie. À l’exemple de l’existence de Zora, qu’il avait recueillie chez lui en 1986.

Le grand secret de Bernard Tapie


Dans son édition du jeudi 3 juin dernier, Paris Match a divulgué quelques passages du livre Bernard Tapie. En effet, l’ouvrage de Franz-Olivier Giesbert intitulé, Leçons de vie, de mort et d’amour relate des anecdotes sur l’homme d’affaires. De plus, il avait parlé d’un secret inavoué comme l’existence de Zora, une petite fille d’origine marocaine âgée d’une quinzaine d’années. « Un jour, son fils Laurent m’a parlé de la petite Zora, une jeune fille d’une quinzaine d’années d’origine marocaine. Elle avait adressé une lettre à Bernard Tapie, en 1986. Une lettre à laquelle était joint un cliché de lui qu’elle lui demandait de retourner dédicacer » confie l’auteur.

Effectivement, cette demande de Zora, touchée par le cancer du poumon, a vraiment troublé Bernard et Dominique Tapie. Par conséquent, en compagnie de sa femme, il fait le choix de lui rendre une petite visite à l’hôpital. Ainsi, il avait vu une petite gazelle toute fragile et seule. Apparemment, la famille de la petite fille était contrainte de rester à Troyes où elle vivait dans une sorte de bidonville. Suite à cela, l’ancien président de l’OM a décidé de la recevoir chez lui avec l’accord de ses parents.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Paris Match Belgique (@parismatchbe)

Zora, une membre de la famille à part entière


Une fois que la petite Zora arrive chez Bernard Tapie, il l’a confié au docteur Christian Duraffourd. Ce dernier est un grand nom de la phytothérapie. Apparemment, le pronostic de vie des médecins était de trois mois à vivre. Mais la petite fille a tout de même pu vivre pendant un an et demi. Effectivement, durant cette période-là, elle est devenue une membre de la famille Tapie. Laurent, le fils de Bernard Tapie a confié : « Elle retournait régulièrement chez ses parents, mais elle vivait avec nous. Elle était comme ma grande sœur. On l’a emmenée aux sports d’hiver à La Sauze, on est aussi allés au Maroc avec elle ».

En effet, cette histoire émouvante était jusqu’ici restée secrète. Toutefois, Bernard Tapie est fier et heureux d’avoir pu évoquer la petite Zora. « Ah, si vous en parlez dans Match, c’est top ! », s’était réjoui l’ancien président de l’OM. Dans l’ouvrage Bernard Tapie : Leçons de vie, de mort et d’amour, on pourra voir des confidences poignantes et troublantes sur l’homme d’affaires. Le livre sortira aux éditions Les Presses de la Cité le 10 juin prochain.