Blue Sandford est une jeune fille qui mène une lutte contre la construction d’une ligne TGV depuis un tunnel clandestin. Un tunnel qui liera le centre et le nord de l’Angleterre. Un projet destructeur pour l’environnement d’après les écologistes britanniques.

Blue Sandford, une jeune fille très engagée


Effectivement, Blue Sandford est une activiste de 18 ans qui rappelle à tous la grande Greta Thunberg. Ainsi, la jeune fille s’est terrée dans un tunnel clandestin creusé près d’une des rues les plus passantes de Londres. Elle a annoncé qu’elle fait tout son possible pour que le projet HS2 n’aboutisse pas. Ce dernier est contesté, car son coût est très onéreux et son impact sur l’environnement serait catastrophique. Il couterait apparemment aux environ de100 milliards de livres.

Vraisemblablement, depuis des jours, les autorités essayent de se débarrasser des protestataires du tunnel creusé sous Euston Square Gardens. Ils ont l’intention même de ne jamais céder, peu importe la gravité de la situation. D’après la jeune femme, les militants ont suffisamment de provisions pour tenir encore des semaines. C’était en février 2020 que Boris Johnson avait validé le projet High Speed Two (HS2).

Des forêts menacées de dévastation


Vraisemblablement, ce serait la deuxième ligne à grande vitesse du Royaume-Uni après HS1. C’est l’Eurostar qui se sert de cette ligne reliant Londres à la France, la Belgique et les Pays-Bas. Apparemment, la construction de l’HS2 obligera à dévaster un ancien bois. Ainsi, cela va même compromettre les efforts du pays pour atteindre ses objectifs climatiques.

HS2 est « un projet prétentieux qui va détruire d’infinies forêts et tuer des gens à travers le climat », souligne Blue Sandford. Le tunnel est « vraiment très extrême, mais on est dans une situation exceptionnelle », indique-t-elle.

En octobre dernier, afin de faire part de leur opposition a ce projet, les militants ont fait un acte vraiment héroïque. En effet, ils ont grimpé au sommet d’un arbre dans le Buckinghamshire (centre de l’Angleterre) dans une forêt réputée.

Une « grève scolaire » pour protéger la planète


Bon nombre de personnes ont comparé Blue Sandford à Greta Thunberg. Une comparaison qui s’est faite depuis qu’elle a orchestré « une grève scolaire » pour le mouvement écologiste « Extinction Rebellion ». Une comparaison que la jeune femme trouve « assez flatteuse » parce que Greta Thunberg est « cool et inspirante ». Vraisemblablement, son père est issu d’une école privée de Londres, et il était aussi un militant écologiste vivant désormais sur une île d’Ecosse.