Cette aide méconnue de 916 euros que les séniors ne réclament jamais représente un Bon Plan retraite face à l’inflation. Dans ce sens, il s’agit du minimum vieillesse retraite plus communément appelé ASPA, Allocation de solidarité aux personnes âgées. En même temps, cette allocation représente une bonne alternative pour renforcer votre pouvoir d’achat durant cette période particulièrement difficile.

Bon Plan retraite


En effet, la DREES énumère les critères d’éligibilité pour toucher ce Bon Plan retraite que représente l’ASPA après une étude.

Dans ce sens, cette étude réalisée en 2016 aboutit au nombre des bénéficiaires du minimum vieillesse retraite et des allocations.
Apparemment, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques rapporte 790 millions d’euros encore disponibles fin 2016.

En d’autres termes, ces chiffres représentent beaucoup de manque à gagner pour les retraités en difficulté qu’ils devraient réclamer.
Notamment, le taux de non-paiement de 50% indique 321 200 bénéficiaires sur 646 800 qui n’ont pas pu percevoir leurs droits.

Les conditions d’obtention


En effet, pour toucher ce Bon Plan retraite, il faut remplir un certain nombre de conditions dont trois pertinentes.

Dans ce sens, il faut tout d’abord atteindre l’âge de 65 ans pour bénéficier de ce minimum vieillesse retraite.
Néanmoins, il existe toutefois une exception pour les personnes handicapées qui peuvent éventuellement lancer une demande avant d’atteindre l’âge éligible.

Notamment, le demandeur doit établir la liquidation de sa pension auprès des suppléments pour les droits perçus sur le territoire européen.
En même temps, en tant qu’aide sociale cette allocation de solidarité aux personnes âgées est exclusivement réservée aux ménages pauvres.

Une aide méconnue de 916 euros à réclamer


En effet, le montant de revenus des personnes âgées seules ne doit pas dépasser la valeur de 916,78 euros par mois.
Dans ce sens, les couples de retraités peuvent toucher jusqu’à 1.423,31 euros par mois grâce à cette allocation.

Apparemment, le calcul se base sur les revenus des trois mois précédant le point de départ de l’ASPA.

Par ailleurs, 40% des personnes concernées ne bénéficient pas de cette aide comme elle nécessite une demande préalable.
Mais encore, il faut télécharger le formulaire avec les nouvelles conditions sur le site officiel du service public.