Booba est l’un des rappeurs français les plus suivis sur les réseaux sociaux dont Twitter et Instagram. Ses followers sur Twitter sont dans les 5 millions, tous prêts à l’entendre et à l’écouter. Booba s’est opposé au pass vaccinal et en serait même à diffuser de fausses informations concernant le vaccin.

Puni par Twitter


Booba a déclaré que Twitter l’aurait suspendu à cause de sa publication d’hier. Il prétend qu’il avait dénoncé les chefs d’Etat en train de profaner des mensonges sur le vaccin. Que ce serait la cause principale de ce blocage.

Le rappeur a mis Dark Vador en tant que photo de profil sur Twitter. Le réseau social l’a jugée violente selon les principes de la plateforme. Cependant, un porte-parole de Twitter a affirmé que c’était juste une suspension temporaire. Il a aussi souligné que la raison était tout simplement parce que Booba n’a pas respecté la politique en matière de médias sensibles.

Booba contre le vaccin


Booba ne s’en est jamais caché, il est contre le pass vaccinal. Parfois, il opte même pour la propagation de fausses informations quand Twitter filtre toutes les fausses informations sur le COVID-19.

Le 5 janvier, le rappeur a déclaré que le vaccin était encore en études et que le reste de la population ne sont pas des cobayes. Les données sont filtrées et nécessitent une autorisation avant d’être placée sur le marché.

Souvent suspendu


Booba s’est souvent retrouvé en conflit avec Twitter, comme 2020, où il s’est retrouvé banni pendant 12 heures. Twitter a une politique assez stricte concernant les informations propagées sur sa plateforme. La diffusion des fausses informations mais surtout les instructions concernant le COVID-19 quand les autorités responsables tentent par tous les moyens de filtrer les infos.

Dans son dernier tweet de vendredi, il a déclaré que plus les mesures de sécurités étaient strictes, plus les records de contamination. Il a alors été interdit d’accéder à son compte depuis ce post.