Pour beaucoup des français, passer à la boulangerie chaque matin est un rituel. Cependant, au mois d’août, on a du mal à en trouver.

Fermetures des boulangeries durant l’été, du jamais vu


Une des particularités de la France est son savoir-faire en matière de pain. Expert en la matière, le pays possède des milliers de boulangeries dans son territoire. En effet, on n’en compte pas moins de 33 000 sur toute la France. Cependant, cet été, ces magasins ont bizarrement fermé leurs portes en même temps.

La raison ? Un manque cruel de cadre règlementaire au sujet des fermetures estivales. De plus, vu que nous sommes en vacances, même ceux qui préparent et vendent le pain ont aussi choisi de se reposer un peu.

Un manque d’organisation ?


On admet que tout le monde a le droit de partir en vacances pour quelques temps. D’ailleurs, un petit temps de repos est même conseillé pour pouvoir se recharger en motivation et énergie. Cependant, chez les boulangers, il y a un gros problème. Le fait est que les boulangers partent tous en vacances presque en même temps.

Laissant les Français sans boulangerie durant l’été. Les clients se sont alors plaints à cause de cette fermeture massive. Il n’y a plus de bon pain à proximité.

Fermeture des boulangeries : un désastre


Comme les boulangeries qui ouvrent se font très rares en été, il faut faire un long trajet pour en trouver. Cependant tout le monde n’a pas les possibilités de faire un long voyage pour du pain. Les personnes en mobilité réduite par exemple n’ont pas cette chance. Ce sont alors les principales victimes de ce désastre. C’est un problème d’organisation que les autorités compétentes devraient résoudre au plus vite.

Aux temps de la Révolution française, il n’y avait pas ce genre de problème. En effet, le Préfet ou le maire avaient le droit de règlementer les vacances des boulangers. Cependant, cette loi fut abrogée en 2014. Un nouveau règlement devrait être mis en place afin que plus personne ne souffre de cette fermeture massive des boulangeries.