Brad Pitt et Angelina Jolie n’ont toujours pas fini de se poursuivre en justice cinq années après leur divorce. Les deux stars d’Hollywood avaient commencé les conflits au tribunal pour de l’argent pour aboutir à la garde des enfants. Cette situation affecte particulièrement la petite Shiloh qui a décidé de réagir pendant que ses frères ignorent leur papa.

La décision du tribunal en faveur d’Angelina Jolie


En effet, en mai l’acteur américain avait réussi à obtenir la garde partagée, une décision du juge John Ouderkirk.
Cependant, Angelina Jolie ne voulait pas s’avouer vaincu et soutient que le juge cachait son affaire commerciale avec l’avocat de Brad.
Par conséquent, une Cour d’appel de Californie a approuvé sa demande et tranche en sa faveur pour cette affaire de garde.
Par la suite, en juillet elle obtient la garde des enfants tandis que Brad Pitt devrait se contenter des visites.
Par ailleurs, cette situation affecte le comédien de 57 ans qui aimerait passer beaucoup plus de temps avec ses enfants.

Brad Pitt, Angelina Jolie le prive de ses enfants


Dernièrement, Angelina Jolie devait s’isoler en quarantaine à cause d’une éventuelle contamination du Covid-19 pendant l’avant-première du film Eternals.
Par conséquent, Brad Pitt en a profité pour demander la garde mais en vain, les enfants resteront avec leur mère.
Notamment, le couple glamour d’Hollywood a eu six enfants Maddox, Pax, Zahara, Shiloh et les jumeaux Vivienne et Knox.
Par ailleurs, cette guerre pour la garde des enfants ne concerne plus Maddox du haut de ses 20 années d’existence.
En même temps, le papa se résignait déjà de passer les fêtes de fin d’année loin de ses précieux enfants.

La réaction de Shiloh Jolie-Pitt


Par ailleurs, la fratrie se fiche pas mal de leur papa Brad Pitt après toute cette histoire au tribunal.
Cependant, la petite Shiloh Jolie-Pitt ressent le besoin de passer voir son père pour passer un peu de temps avec lui.
Notamment, le magazine OK nous rapporte que la vie de la jeune fille subit une perturbation après le divorce.
En d’autres termes, cette tension interminable entre ses parents a marqué la vie quotidienne de l’adolescente de 15 ans.
Pour terminer, Shiloh aimerait passer du temps avec son papa pendant ces fêtes mais le tribunal en avait décidé autrement.