Brigitte Bardot est un grand défenseur de la cause animale, un sujet qui lui tient vraiment à cœur. Très récemment, la star a pris des dispositions surprenantes pour que son combat perdure même après sa disparition.

Lorsqu’elle a ouvert ses portes pour un documentaire aux journalistes de France 3, elle avait prêté serment. Un serment qui avait pour but de préserver la paix des animaux.

Brigitte Bardot et son combat


Du haut de ses 86 ans, Brigitte Bardot continue de défendre la cause animale. Ainsi, elle fait partie en tant que militante dans plusieurs associations et crée même sa fondation. Dans sa demeure, elle donne un refuge à bon nombre d’espèces d’animaux et leur a offert la liberté. Toutefois, elle a peur que l’engouement qu’elle suscite aille finir par nuire à cette cause. Pour son refuge, l’actrice a choisi sa maison de Saint-Tropez où elle aussi vit en ce moment.

Notant que durant toute sa vie, la beauté de Brigitte Bardot a conquis son entourage avec sa grande beauté. Elle a mis cet engouement au service des animaux. Raison pour laquelle elle avait quitté sa carrière d’actrice sur un coup de tête. En effet, à ses yeux, les animaux avaient plus de valeur que sa carrière. Un choix qu’elle a fait en 1973 et elle n’est jamais revenu dessus.

Une villa qui deviendra un sanctuaire après son décès


Brigitte Bardot a déjà tout mis en place pour qu’après sa mort, son combat reste en lice et restera à jamais. Vraisemblablement, sa demeure de Saint-Tropez sera conservée en l’état. Car les animaux s’y sentent bien. En effet, elle vit avec des dizaines de chats, de chiens, de chevaux, sans oublier les 200 oiseaux. Bien évidemment, il n’est pas envisageable pour cette célébrité d’abandonner ses petits pensionnaires. Elle s’occupe tous les jours de tout ce beau monde et n’imagine pas de les abandonner quand elle n’aura plus la force de continuer. Dans le documentaire que France 3 a tourné, Brigitte Bardot prête un serment pour la cause animale.

Apparemment, elle va offrir sa maison à sa fondation qui a pour but de protéger les animaux. De plus, elle sera aussi enterrée au sein du domaine, mais pas auprès de sa famille. Lors de cet entretien, Brigitte Bardot n’a pas mâché ses mots pour ceux qui vont faire de sa tombe un cirque. Notamment, sa villa de la Madrague sera un musée en son hommage, donc elle sera conservée telle quelle. Les fonds collectés lors des visites de la cité iront directement à la fondation « Bardot ». Un bon geste pour ses petits protégés.