Le jeudi 07 octobre dernier, devant le tribunal de Saint-Denis, la star très populaire se présente devant le tribunal à cause des insultes. Effectivement, elle a lancé des propos insultants sur des Réunionnais en 2019. Elle devra être condamnée. Le tribunal de Saint-Denis a donné une amende de 25 000 euros contre l’actrice dans le film “Et Dieu créa la femme”.

Brigitte Bardot fait des moqueries aux Réunionnais


Pour rappel, la célèbre actrice a écrit une lettre et l’a envoyé à Amaury de Saint-Quentin, le préfet de La Réunion. Dans la lettre, les mauvaises actions envers les animaux sont les lignes principales de la lettre. « La barbarie que les habitants de l’île exercent sur les animaux ». Mais cela ne reste pas là, elle avait dit aussi que les Réunionnais étaient des sauvages. Elle a osé faire une comparaison de la Réunion à l’ “Ile des diables”. Pour elle, c’est une population qui ne change pas et pratique encore des coutumes ancestrales. Évidemment, les habitants de la Réunion sont tous sous le choc de ces propos. Même si Annick Girardin était le ministre des Outres-mer à cette époque. Mais ce dernier avait envoyé une lettre à Brigitte Bardot, en écrivant que le racisme est un délit pas une expression. Les déclarations ont rapidement fait du bruits partout surtout dans la presse.

Brigitte Bardot ressent du regret


Beaucoup des gens sont touchés par les actes envers la population de la Réunion suite à la lettre de Brigitte Bardot qui insultait la Réunion et son peuple. Parmi eux, un homme politique, Jean Hugues Ratenon, qui l’a dénoncé. En tout cas, le député n’est pas le seul, il y avait aussi le Cria (une fondation qui lutte contre le racisme et l’antisémitisme). Et surtout les organisations SOS Racisme et le Mrap. Cette affaire fait polémique et des gens protestent. Brigitte Bardot a porté ses excuses aux peuples Réunionnais. Elle a essayé d’expliquer où elle voulait en venir. D’après ses explications, elle essayait de raisonner le peuple réunionnais sur le sort des animaux là-bas. Ce qui lui a valu un procès.

Le tribunal a pris une décision


Il y a quelques jours, Brigitte Bardot a été jugée devant le tribunal pour racisme. La procureur Bérengère Prudhomme pense que le comportement de Brigitte Bardot est inacceptable.  En effet, c’est « une injure raciale est quelque chose d’inadmissible, quel que soit son contexte », s’écriait-elle dans France Presse. Le tribunal demande une amende de 25 000 euros à la célèbre actrice et 5 000 euros pour Bruno Jacquelin. Quant à la décision, elle est en délibération. Donc, nous la connaitrons le 04 novembre prochain. Mais pour l’instant, l’opposition de la cause animale, Brigitte Bardot n’a engendré aucune réaction suite à la décision du parquet. Du coup, elle n’est pas venue à l’audience. Pour rappel, elle a déjà eu cinq problèmes raciaux. Ses faits ont souvent causé des ennuis.

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par @my_feminamag