Un gros déballage risque de rendre les retrouvailles de Brigitte et Emmanuel Macron avec Donald Trump pour les funérailles de la souveraine. Dans ce sens, le couple présidentiel français reproche à cet ancien chef d’État américain d’avoir enquêté sur leur vie privée. Et pourtant, le président de la République française se sentait rassurer après le départ de Donald Trump de la Maison-Blanche.

Brigitte et Emmanuel Macron déballage


En effet, Brigitte et Emmanuel Macron pensaient en avoir fini avec Donald Trump après son départ de la Maison-Blanche, l’an dernier.

Et pourtant, le magazine Public rapporte que le couple présidentiel doit encore redouter un gros déballage sur leur vie privée.
Dans ce sens, Donald Trump « se vanterait d’avoir des dossiers sur la vie intime de Macron ».

Notamment, l’ancien chef d’État américain aurait archivé dans un dossier intitulé « info re: President of France » des informations compromettantes.
Apparemment, ce dossier fait partie des documents saisis par le FBI après perquisition dans la résidence de Trump à Mar-a-Lago.

Retrouvailles sous tensions avec Donald Trump


Par ailleurs, Brigitte et Emmanuel Macron vont certainement croiser Donald Trump pour les funérailles de la souveraine à Londres.

Dans ce sens, ils ont reçu des invitations pour la cérémonie afin de rendre un dernier hommage à la reine Elizabeth II.
Apparemment, Donald Trump se retrouve également convié à cet événement qui se déroulera le 19 septembre malgré son exclusion.

Notamment, la publication confirme son invitation pour le service d’action de grâce à la cathédrale nationale de Washington.
Par ailleurs, le magazine The Telegraph souligne que les cinq ex-présidents des Etats-Unis d’Amérique ont reçu leur invitation pour l’événement.

Les funérailles de la souveraine


Notamment, Donald Trump, Barack Obama, Jimmy Carter, George W Bush et Bill Clinton vont assister à cette cérémonie.

Par ailleurs, le média britannique ne mentionne pas si les cinq ex-présidents des Etats-Unis d’Amérique seront à Londres ou non.
Apparemment, celui qui traque la vie sentimentale d’Emmanuel Macron affirme « C’est un jour triste, c’est triste partout dans le monde ».

En effet, la reine Elizabeth II était une femme tout simplement extraordinaire, juste une femme extraordinaire, une grande femme.
Dans ce sens, la disparition de la souveraine de 96 ans le 8 septembre dernier touche le monde entier.