Marine Le Pen qui humilie publiquement Brigitte Macron, visiblement on aura tout vu dans le monde de la politique !

Un duel sans merci


Suite à plusieurs sondages, le schéma le plus probable à se produire lors de l’élection 2022 serait Marine Le Pen contre Emmanuel Macron.

Alors qu’un grand nombre des personnes interrogées dans ces sondages avouent vouloir éviter ce duel. Un duel qui n’est pas aussi nouveau que cela parait être.

Si l’on se remémore, c’était celui-ci qui avait eu lieu lors de la dernière élection. À cette époque, le premier a été marqué par un score très historique du côté du Front National. Toutefois, le duel n’avait pas duré longtemps comme le public le pensait.

En effet, après ces résultats du premier tour, plusieurs partis se sont réunis et ont fait appel aux citoyens pour ne pas voter pour Marine Le Pen. En réalité, ils ne veulent pas que le candidat du Front National dirige le pays. Vraisemblablement, cet appel a fait son effet. Pour preuve, le résultat final de l’élection.

Marine Le Pen contre Brigitte Macron, elle a été trop agressive


Néanmoins, cet appel n’était pas la seule chose qui portait préjudice sur Marine Le Pen. Par exemple, on peut citer le débat télévisé entre elle et Emmanuel Macron qui a fixé son destin.

Lors de ce débat, la candidate du Front National ne s’est pas empêchée de lancer une pique à la femme de son adversaire. En effet, elle avait indiqué que contrairement à Emmanuel Macron, elle ne cherchait pas à jouer au jeu de l’élève et du professeur.

Cette remarque faisait référence sur la profession de Brigitte Macron. Plus encore, elle parlait surtout du lieu, de la nature et de l’origine de la rencontre du couple présidentiel il y a des décennies. Effectivement, cette remarque à peine masquée de Marine Le Pen n’est pas passée inaperçue et a fait couler beaucoup d’encres.

Quoi qu’il en soit, elle n’est jamais revenue sur le sujet jusqu’à il y a quelques jours. Récemment, lors d’un entretien, elle a voulu présenter ses excuses pour son attitude lors de ce débat.

Marine Le Pen avait avoué qu’elle a été trop agressive face à son adversaire lors de ce débat.