La première dame, Brigitte Macron calme les ardeurs du dirigeant de la République après tant de stupéfaction. Emmanuel Macron arrive en tête du premier tour de l’élection présidentielle et ne parviens presque plus à contenir ses émotions. Le vote demeure très étonnant pour lui, car il estime que le score reste serré pendant un instant, mais il monte finalement au premier rang.

Brigitte Macron calme les ardeurs du président après son immense joie


À la suite du premier tour pour l’élection présidentielle, Emmanuel Macron arrive une nouvelle fois à la tête de liste. La situation lui procure une immense gaité qu’il ne parvient plus à se contrôler pendant qu’il demeure en direct. Heureusement, son épouse, Brigitte Macron, réussit à stopper et lui remettre les pieds rapidement sur terre.

Le magazine Gala rapporte en effet le geste réfléchi du dirigeant de la République. Emmanuel Macron tente d’embrasser sa femme sur les lèvres, mais cette dernière l’esquive. En détail, Brigitte Macron détourne la tête à l’ultime instant pour que son baiser tombe sur sa joue. À la suite de cette situation, le couple présidentiel rejoint leurs soutiens pendant se journée d’angoisse.

Emmanuel Macron et son épouse traversent un instant d’angoisse ensemble


La journée consacrée au scrutin pour l’élection présidentielle demeure pénible pour le couple. Précisément, le dirigeant du gouvernement et sa tendre épouse votent au Touquet ensemble. Emmanuel Macron sort de sa résidence à l’heure du déjeuner correctement et s’offre par la suite un bain de foule.

Le magazine Le Parisien dévoile ce 11 avril que le chef d’État part s’enfermer à Paris après son avis. Il monte dans une voiture après sa parution en public et part à la hâte. En effet, il se cloître pendant toute la journée avec Brigitte Macron et son bras droit Alexis Kohler. Les ministres Sébastien Lecornu et Gérald Darmanin se rallient quelques temps après aux trois individus.

Brigitte Macron et son époux s’inquiètent réellement pendant un instant concernant le résultat


L’hebdomadaire relate que pendant l’heure où ils se terrent à Paris, la pression grimpe au plus haut point. Certainement, les premières remontées concernant le vote demeurent vraiment malheureuses et inquiétantes. Le candidat Jean-Luc Mélenchon mène avec un score formidable en Guyane, dans les outres mères. Ce dernier s’inflige en 2017 avec une participation la plus basse, mais se démarque.

Jean-Luc Mélenchon donc à cet instant ouvre plusieurs scénarios. La panique totale gagne bien sûr le camp présidentiel au fil des heures qui s’écoulent. D’ailleurs, Emmanuel Macron se met au coude-à-coude avec Marine Le Pen selon les estimations. Un marcheur dévoile que la situation demeure en réalité stressante et qu’il doit nécessairement de se sortir les doigts. Néanmoins, Emmanuel Macron se place finalement à proximité des 28 %.