Une « grande obsession » ronge la première dame : c’est d’être présent pour les Français en ces moments de crises, a indiqué un proche de Brigitte Macron dans les colonnes du Midi Libre. Cette ancienne enseignante n’aime pas rester inactive face à ces périodes difficiles. Un problème que lui engendre le confinement.

Une mère aimante qui se soucie de beaucoup d’enfants malades en ces périodes de confinement !


« Mon devoir de première dame me prend beaucoup moins de temps. Je ne réalise presque plus de déplacement officiels », affirme Brigitte Macron. A noter que cette dernière a vécu une mauvaise fin d’années en restant chez elle à cause du covid19. Fort heureusement, plus que de peur que de mal. « Je peux donc consacrer mon temps à défendre les causes que je soutienne », ajoute Brigitte, présidente de la Fondation des hôpitaux de France .

« Actuellement, je me focalise surtout sur les enfants et les adolescents hospitalisés », annonça-t-elle. Mais avant cette annonce, elle souligne : « C’est tellement difficile pour eux. Les conditions de soins hospitaliers ont régressées. Ils ne reçoivent presque pas de visite de leurs proches. Des aires de jeux sont fermées. Les associations ne peuvent plus avoir accès aux hôpitaux ».

La première dame envisage de faire un don de tablettes aux hôpitaux pour garder les enfants et les adolescents connectés de de leur classe. Brigitte Macron souhaite épauler les jeunes malades qui doivent s’ennuyer, confinés dans un cadre pareil. Cependant, il n’est pas permit à la première dame de rendre visite à ces derniers en raison du confinement.

La première dame au caractère de fer ne se laisse pas abattre !


A cause de l’épidémie, l’épouse du président Macron, en partenariat avec la Fondation « Hôpitaux de France », a décidé que l’opération « pièce jaune » n’aura pas lieu. Et si la crise sanitaire affecte Brigitte Macron, elle fait tout pour ne rien laisser paraître. « Le confinement lui rend la vie dure, on le sait, nous la connaissons. Rester enfermer chez soi, ne pas avoir de contact avec les gens. C’est difficile mais elle ne se plaint jamais », ont confié au Midi Libre certains de ses proches.

Brigitte Macron ne fait même pas cas du Covid-19 qu’elle a contracté après son époux, à la fin du mois de décembre. Exposée à de « légers symptômes » lors de son séjour à Brégançon, elle était testée positive. Mais quelques jours après, à deux reprises, ses résultats s’étaient avérés négatifs.