Brigitte Macron est dans une colère noire après cette comparaison entre une célébrité et l’un de ses protégés à l’Élysée.

Brigitte Macron dans une colère noire


Vraisemblablement, l’hebdomadaire Voici risque de se mettre à dos Brigitte Macron suite à sa rubrique « Qui on garde ». Un article qui souligne une ressemblance entre le ministre de l’Éducation nationale et Oncle Fétide de la famille Addams. « Ils détestent le fun et refusent le sourire. Ils ont eu des cheveux pour la dernière fois au 20e siècle. Bref, entre l’oncle de la Famille Addams et le tonton du gouvernement, on est loin du fun », pouvait-on lire.

Selon l’hebdomadaire, ce ministre a gardé son poste en gardant les « écoles ouvertes ». De plus, il « occupe nos enfants » durant la crise sanitaire. Toutefois, Jean-Michel Blanquer appréhende tout de même une résurgence des contaminations à la rentrée. Les vacances scolaires commencent pour la zone B, se poursuivent pour la zone C. Pour la Zone A, elles arrivent à leur fin.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @brigittemacron.officiel

Jean-Michel Blanquer, le petit préféré de la première dame


Ce samedi 20 février dernier, Jean-Michel Blanquer a appelé à « la responsabilité de chacun ». C’est sa manière à lui de solliciter la population à être vigilant pendant les vacances scolaires. « D’après le résultat des études, j’observe qu’à l’occasion des vacances, les enfants se contaminent plus. Bien plus que pendant la période scolaire », a-t-il souligné auprès de BFMTV. En réalité, le ministre de l’Éducation nationale est contre la fermeture des écoles. Cependant, celle-ci « pourrait quand même arriver, mais en dernier recours ». Ainsi, à la rentrée des classes pour la Zone A, « entre 50 000 et 80 000 tests » salivaires seront effectués. En semaine, ils parviendront à faire 200 000 tests.

Jean-Michel Blanquer a aussi parlé des cantines scolaires, qui pour lui sont un « maillon faible de la vie scolaire ». Toutefois, il indique qu’elles sont « regardées avec beaucoup d’attention », assure-t-il. Le ministre de l’Éducation nationale est le petit protégé de Brigitte Macron. C’est la raison pour laquelle, il ne se fait pas prier pour complimenter la première dame. « Je perçois Brigitte Macron comme la prof parfaite », confie-t-il. Néanmoins, l’épouse du chef d’État vient d’allonger la liste de ses préférés avec Jocelyne Bachelot, la ministre de la Culture. « En espérant que Marlène Schiappa et Jean-Michel Blanquer ne seront pas oubliés à cause de cette amitié naissante », indique Voici.