Si on attendait beaucoup de cette année 2020, Brigitte Macron en a vu le pire. En tant que première dame, il faut dire qu’elle est en première ligne de mire concernant la gestion de la crise actuelle. Et les choses ne sont pas faciles lorsqu’on a autant de responsabilité.

Depuis le mois de janvier, on a recensé des tremblements de terre, des inondations. Plusieurs pays ont rencontré aussi des incendies ayant entraîné des pertes matérielles et humaines. La pandémie du covid19 a entraîné une crise sanitaire suivie par une crise économique à l’échelle planétaire.

Le couple présidentiel français malmené par les commentaires


Depuis l’accession d’Emmanuel Macron à la présidence de la République, le couple présidentiel a toujours été fustigé par la presse française. La principale raison de cette moquerie constante est la différence d’âge du couple. En effet, Brigitte Macron est plus âgée que son mari. Ce dernier a été par ailleurs son élève en secondaire.

A cause de sa vieillesse, la première dame est toujours critiquée sévèrement par la presse. Cette situation s’est empirée pendant 2020. A chacun de ses sorties, les journalistes l’attendent au tournant et sont prêts à fondre sur elle. Cette situation est mal vécue par la première dame. Heureusement pour elle que son mari lui offre un soutien infaillible.

Trop d’événements inquiétants pour Brigitte Macron


Le confinement était vécu difficilement par Brigitte Macron. Elle n’a pas pu rendre visite à ses enfants. En plus ses filles sont en premier plan face à la lutte contre la propagation du covid19. Laurence est cardiologue, et elle travaille à l’hôpital. Tandis que le mari de Tiphaine est aussi médecin. Cette situation inquiète la mère de famille.

En plus, un ami proche de la première dame le Monseigneur Jacques Noyer, s’est éteint le 02 juin dernier. L’évêque lui procure beaucoup de conseils dans sa vie quotidienne. Quelques jours plus tard, Brigitte Macron a du subir une opération. Ainsi, elle n’a pas pu suivre Emmanuel Macron lors de son voyage officiel pour la célébration de l’Appel.