Depuis la victoire de son mari à l’élection présidentielle de 2017, Brigitte Macron est victime de vives critiques. Visiblement, cela n’est pas prêt d’arrêter. Pour preuve, cette menace qu’elle a reçue.

Emmanuel Macron, une cote de popularité en baisse


Depuis l’année dernière, la cote de popularité d’Emmanuel Macron est totalement en baisse. Chose qui est loin de plaire, mais il n’a pas eu de chance. Pour cause, la hausse du prix du carburant ainsi que le mouvement des gilets jaunes. Or, au moment où il reprend du poil de la bête, la pandémie du coronavirus s’est répandue sur notre territoire.

En effet, le pays traverse une crise sanitaire accompagnée d’une crise économique depuis plus d’un an. Bien évidemment, la population est loin d’apprécier la manière dont l’état gère l’épidémie. Ainsi, Emmanuel Macron a pris en pleine figure toutes les mauvaises décisions durant cette crise. Cependant de son côté, il y a une personne qui s’attribue du mérite des masques de protection en début de crise. Il s’agit d’Édouard Philippe, qui était Premier ministre à cette époque. Par conséquent, il a vu sa cote de popularité montée.

Une surprenante stratégie

À l’approche de l’élection présidentielle de 2022, Emmanuel Macron est au qui-vive. Par conséquent, le chef d’État ne chôme pas et fait appel à son conseil de guerre afin de changer les choses. En effet, il a envie de revenir avec un second mandat.

Parmi les personnes dont il a convié, il y a ceux qui ne font pas l’unanimité auprès de son épouse. Apparemment, certains d’entre eux auraient parlé d’une situation où elle est morte.

En effet, pour bon nombre de personnes, l’âge avancé de Brigitte Macron est un vrai handicap dans la campagne de 2022. Selon certains des conseillers du président, cela changerait si elle mourait. Ainsi, Emmanuel Macron serait dans une position du veuf éploré tout en faisant son devoir envers le pays en priorité. Il sera alors le candidat idéal. Une stratégie qui est loin de plaire à sa femme !