Brigitte Macron face à l’horreur ne s’attendait strictement pas à cette tournure dans la journée du 17 octobre dernier. La première dame de France se rend dans le XVIIe arrondissement de Paris pour y faire une dictée pour ELA. Dans ce sens, l’impensable se produit et l’épouse du président face à ce terrible drame s’exprime en tant que mère.

Un jour important


En effet, le 17 octobre dernier représente pour Brigitte Macron face à l’horreur un jour important.

Dans ce sens, personne ne pouvait imaginer que quelques heures plus tard, elle allait, subitement, mettre de côté sa fonction officielle.
Apparemment, pour s’exprimer en tant que mère et révéler qu’elle avait été touchée par un crime insoutenable qui l’affecte profondément.

Par ailleurs, le magazine Ici Paris se penche sur ce sujet dans sa parution en date du 26 octobre dernier.
Notamment, la publication ne manque pas de mentionner la nature du drame auquel l’épouse du président se retrouve confrontée.

Situation abominable pour une mère


En effet, Brigitte Macron face à l’horreur se rendait dans le XVIIe arrondissement de Paris pour une dictée pour ELA.

Notamment, l’association européenne contre les leucodystrophies, des maladies génétiques rares qui détruisent la myéline, la gaine des nerfs du système nerveux.
Dans ce sens, ces maladies entraînent progressivement la perte des fonctions motrices : la vue, l’ouïe, la mémoire, la locomotion.

Par ailleurs, le magazine Ici Paris dédie un dossier pour évoquer ces maladies en parlant d’un cas qui bouleverse le public.
Apparemment, la publication revient sur la terrible disparition de Lola, une petite fille de 12 ans emportée par cette maladie.

Brigitte Macron face à l’horreur


En effet, Brigitte Macron face à l’horreur exprime en tant que mère « C’est abominable ce qu’il s’est passé ».

Dans ce sens, la première dame de France souligne que chaque parent a pour devoir de protéger les enfants.
Notamment, de tous les dangers selon les propos de l’épouse du président qui affiche soudainement un visage crispé.

Apparemment, Ici Paris affirme qu’elle aurait sans doute penser à ses deux filles, Tiphaine, Laurence, et à son fils, Sébastien.
Autrement, elle parle en tant que mère très émue face à une situation abominable au micro de BFM TV.