Le 17 Octobre dernier, alors qu’elle pensait que sa journée allait bien se passer, Brigitte Macron aurait fait face à l’horreur. En effet, un terrible drame l’aurait touché en plein cœur. Elle a d’ailleurs tenu à s’exprimer sur ce sujet.

Passage de la première dame à ELA

Pour l’épouse du président Emmanuel Macron, la journée du 17 Octobre avait bien commencé. Il s’agissait d’un jour important où elle devait se rendre dans le XVIIe arrondissement de Paris pour y faire une dictée pour ELA. C’est une association européenne contre les leucodystrophies. Il s’agit de maladies génétiques rares qui détruisent la myéline ou la gaine des nerfs du système nerveux.

Les personnes atteintes de cette maladie perdent progressivement leurs fonctions mentales et motrices. Ainsi, elles ont du mal à voir, à entendre, à se déplacer convenablement et ont peu de mémoire. Même si cette maladie est assez rare, il est quand même important de le faire connaitre et de sensibiliser le plus de personnes possibles.

Après son beau partage avec les enfants, Brigitte Macron s’est exprimée devant les caméras.

Brigitte Macron face à l’horreur, un choc

Le jour de son passage à l’ELA, Brigitte Macron semblait avoir le visage crispé face aux élèves selon le magazine Ici Paris. Selon le média, elle a sûrement eu une pensée pour ses deux filles Tiphaine et Laurence et à son fils Sébastien.

Après cette intervention, la première dame s’est exprimée devant les  caméras de BFM TV sur la terrible disparition de Lola, une petite fille de 12 ans. Pendant son interview, tout le monde a remarqué que c’était la mère qui parlait et non la première dame. En effet, elle était très émue et au bord des larmes.

Selon ses propos, ce qu’il s’est passé était vraiment abominable. Pour ce qui est des enfants, les adultes auraient beaucoup de devoirs envers eux. Le premier d’entre eux serait de les protéger de tous les dangers et Dieu sait qu’ils sont nombreux. Ainsi, ce qui est arrivé à Lola est un drame absolument intolérable et abominable.