Brigitte Macron constitue le plus grand soutien d’Emmanuel Macron dans son devoir envers le pays. Ainsi, la première dame aurait élaboré une surprenante stratégie pour diviser la gauche et l’extrême. Une manœuvre mise en place pour la prochaine élection présidentielle de 2022.

 Une stratégie exceptionnelle


En vue de cette situation, Philippe Moreau-Chevrolet, spécialiste de communication politique a eu un entretien avec « Le Parisien ». En effet, il se pose des questions sur l’islamo-gauchisme. « La question que l’on peut se poser c’est : qu’elle est la part de fausse note ? Quelle est la part de manœuvre ? » se demande ce spécialiste. « Emmanuel Macron sait bien que le débat sémantique sur l’islamo-gauchisme partage la gauche. C’est comme la viande dans les cantines, ça fragilise les écologistes. Et quand Darmanin dit que Le Pen est molle, c’est d’abord une complication pour la droite et la RN », déclare-t-il. « Bref, on est au cœur même d’une triangulation politique », souligne Philippe Moreau-Chevrolet. Toutefois, l’entourage de Brigitte et Emmanuel Macron affirme que ces « sorties ont bel et bien fait grincer des dents en interne ».

Une décision radicale de la part d’Emmanuel Macron


Pour bien se préparer pour la présidentielle de 2022, Emmanuel Macron a rappelé un proche. Une personne que Brigitte Macron ne porte pas dans son cœur. Elle le considère même comme un ennemi. Il s’agit d’Ismaël Emelien, un ancien conseiller spécial au palais de l’Élysée. Vraisemblablement, il avait quitté l’Élysée l’année dernière. Aujourd’hui, il fait son grand retour selon un renseignement de « L’Opinion ». Apparemment, le chef de l’État aurait grandement besoin de lui. En outre, le président français aurait aussi demandé l’aide de ses anciens collaborateurs afin de préparer l’élection présidentielle de 2022. Des personnes à l’exemple d’Ismaël Emelien, Philippe Grangeon et Jérôme Peyrat. Le mari de Brigitte Macron les a « chargés de bâtir un dispositif pour la prochaine échéance ». Selon une source, c’est un choix qu’il est loin de regretter, car les idées affluent pour sa campagne.