Bruno Les 12 coups de midi gagne encore une nouvelle fois. Il a dévoilé l’étoile mystérieuse.

Ce 9 septembre 2021, le petit « Fifou Dingo » de Jean-Luc a fait sensation sur le plateau des 12 coups de midi. Elle a obtenu sa 9ème étoile alors qu’il restait encore plusieurs cases.

Bruno s’envole vers les millions d’euros

Encore une fois de plus, Bruno Les 12 coups de midi fait rêver les français dans l’émission de TF1. Jeudi dernier il a remporté sa 226 ème participation face à trois nouveaux candidats. A son compte 83 coups de maître et 8 étoiles découvertes. Ce 9 septembre, après avoir fait un coup de maître, il remporte sa 9ème étoile mystérieuse d’une valeur de 23 873 euros. Le jeune maître détient une cagnotte 961 807 euros tous confondus.

Derrière l’étoile se cachait au justeEstelle Lefébure dont il avait déjà mentionné auparavant. Dans Télé-Loisir il affirme : « Estelle Lefébure, je l’avais déjà proposée, lors de ma première Étoile mystérieuse ». Bien que ce palmarès ravît certains, d’autres internautes pensent à la triche. Bruno tente de s’expliquer sur ce sujet qui fait rage.

Bruno explique comment il a dévoilé l’étoile

Dans Télé-Loisir toujours, le champion précise : « Je l’ai trouvée alors que toutes les cases ne s’étaient pas encore envolées. Ça ne m’était pas arrivé depuis la troisième Étoile mystérieuse. J’en suis fier ! ». Il disait avoir de l’admiration envers cette personnalité, c’est ce qui m ‘a aidé. « Les indices me semblaient assez évidents. » ajoute-t-il. Il évoque ainsi une à une les raisons de son choix.

Selon lui, « le stade, en toile de fond, pouvait rappeler qu’Estelle Lefébure avait coanimé le tirage au sort des matchs de la Coupe du Monde de football 1998. La planche de surf évoquait l’émission Surf Channel qu’elle avait présenté. La bobine de fil rappelait qu’elle a défilé pour les plus grands couturiers. Les ballerines évoquent sa participation à Danse avec les Stars. Le cœur évoque le titre de son livre sorti en 2019, Vivre au rythme de son cœur. Le camembert rappelait les origines normandes de la mannequin, enfin, les coquillages sont l’une de ses passions. »