Ce mois de décembre, le budget des citoyens risque de changer grâce aux différentes aides du gouvernement. Parmi eux, on peut citer le chèque énergie ainsi que la prime de Noël.

Chèque énergie exceptionnel pour un beau budget de décembre

En ce mois de décembre, 12 millions de foyers vont bénéficier d’un chèque énergie exceptionnel et ce, sans aucune démarche à entreprendre. Il s’agit d’un chèque d’un montant minimum de 100 euros pour un couple avec 3000 euros de revenus net et avec deux enfants.

Pour une mère célibataire qui gagne le Smic avec deux enfants à charge, ce montant pourrait monter jusqu’à 200 euros. En fait, le chèque énergie exceptionnel vient compléter le chèque énergie classique à verser au printemps. D’ailleurs, ces deux aides peuvent être cumulées.

En guise de rappel, en décembre 2021, le gouvernement avait déjà versé un chèque exceptionnel de 100 euros. Ainsi, en juin 2022, trois quart des foyers éligibles l’avaient utilisé. Par ailleurs, depuis le 08 Novembre, une autre aide de 100 à 200 euros est disponible pour les ménages se chauffant au fioul.

Chèque énergie pour les locataires de HLM

Outre le chèque énergie exceptionnel, un autre chèque énergie pourrait compléter le budget de décembre des Français. C’est un chèque énergie à destination des locataires des logements sociaux d’un montant maximum de 600 euros.

Cette aide mise en place par «Action Logement » a pour objectif de soutenir les ménages en difficulté financière. Selon l’organisme, 75 000 foyers sur les 10 millions de locataires du secteur HLM pourront en bénéficier.

Cependant, pour en bénéficier, il faut d’abord être locataire d’un logement social. Ensuite, il faut avoir une hausse de charges supérieure à 100 euros par mois. Ici, il est également possible de faire face à une régularisation de charges supérieure à 1000 euros sur les 12 derniers mois. Enfin, le reste à vivre ne doit pas dépasser les 15 euros par personne et par jour.

La prime de Noël

Dès le 15 Décembre prochain, la CAF, la MSA et Pôle Emploi procéderont au versement de la prime de Noël. Celle-ci sera d’un montant de base de 152,45 euros mais peut évoluer en fonction de la composition du ménage.

Il faut savoir que cette prime bénéficiera à certains prestataires de prestations sociales de la caisse d’allocations familiales, qu’il s’agisse aussi bien de la mutualité sociale agricole que du Pôle Emploi.

Toutefois, le dispositif ne concerne par les retraités. De même, les bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé ne pourront pas en profiter.