Pour contrer l’inflation, la CAF a pris des initiatives pour aider chaque foyer. En effet, l’aide de soutien familial va connaître une revalorisation et l’aide exceptionnelle de solidarité sera bientôt versée.

Les deux nouvelles mesures de la CAF pour soutenir le pouvoir d’achat des Français


Face à la forte inflation qui a atteint les 6,2 %, le gouvernement prévoit de nombreuses aides pour soutenir le pouvoir d’achat des Français. Face à cette situation, la CAF emboîte les pas de l’État en revalorisant deux aides importantes. Il s’agit de l’Aide de Soutien de Famille (ASF) et l’Aide Exceptionnelle de Solidarité (AES).

Pour rappel, l’ASF est une prestation qui concerne les parents isolés et les individus qui ont un enfant à charge sans l’un de ses deux parents. En 2021, 36 400 familles originaires de La Réunion ont pu bénéficier de cette aide. Ce qui fait une somme de plus de 91 millions d’euros.

Quant à l’AES, il s’agit d’une prestation pour les personnes qui perçoivent l’Aide au Logement, le RSA, le SRO et l’AAH. Le 15 septembre dernier, 179 000 familles soit plus de 75 000 personnes ont bénéficié de ce coup de pouce. Prochainement, cette aide sera versée aux personnes qui touchent la prime d’activité.

L’Allocation de Soutien de Famille réévaluée de 50 %


En effet, depuis le 1er novembre, la CAF a augmenté de 50 % l’ASF. Donc, le montant passe de 122,93 euros par enfant à 184,41 euros. Dans le cas d’un recueil d’enfants, la somme de 163,87 euros par enfant passera à 245,80 euros. Le versement sera pour le 5 décembre prochain.

Les bénéficiaires de l’ASF sont les personnes qui habitent seules avec un enfant de moins de 20 ans. Ou encore à la suite d’une rupture ou après la non-reconnaissance d’un enfant ou encore de la mort d’un de ses parents. Par ailleurs, dans le cas d’une rupture, la pension alimentaire devrait être fixée par un avocat, un juge ou par la CAF.

Les personnes qui accueillent un enfant bénéficient également de cette prime. Ou quand un des parents est absent ou ne participe pas aux frais d’éducation de l’enfant.

À noter que le paiement de cette prestation ne prend pas en compte les salaires, c’est-à-dire, il n’y a aucune condition de ressources.

L’Aide Exceptionnelle de Solidarité, les personnes qui touchent la prime d’activité seront désormais concernées


Les bénéficiaires de l’Aide au logement, du RSA, du RSO ou de l’AAH l’ont touché l’aide de 143 euros par famille en 15 septembre. 375 000 personnes venant de l’île de la Réunion ont pu jouir de l’aide exceptionnelle de solidarité de la CAF.

À préciser que Pôle Emploi ou le Crous l’ont également payé à certains de leurs ressortissants. Le 15 novembre, cette prestation concernera également les personnes qui ont la prime d’activité. Le montant sera de 28 euros par famille plus 14 euros pour chaque enfant à charge quelle que soit sa situation conjugale.