Callie Rogers a marqué l’histoire de la loterie nationale britannique puisqu’elle devient la plus jeune gagnante de Loto. À seulement 16 ans, elle a eu du mal à gérer ses 2 millions d’euros de gains. Se rendant compte de ses erreurs, elle souhaite offrir une vie décente et un meilleur avenir pour ses enfants.

Callie Rogers, la plus jeune gagnante de Loto dilapide ses gains en drogue et en vêtements


La vie de Callie Rogers prend un revirement inattendu alors qu’elle n’avait que 16 ans. En effet, après avoir tenté sa chance à la loterie, elle a gagné le jackpot. La jeune femme a remporté 1,8 million de livres soit 2,43 millions d’euros.

Cependant, elle n’a plus rien aujourd’hui. Elle a dépensé tous ses gains en fêtes, en drogue et en vêtements de marque. D’ailleurs, ce passage de sa vie, elle la décrit comme une malédiction.

Sa vie tourne au cauchemar


Le fait de gagner ces millions au loto a changé complètement sa vie. Callie Rogers a rencontré pas mal d’épreuves depuis. Elle a été victime d’un accident de voiture alors qu’elle venait de consommer de la cocaïne. Par la suite, son permis de conduite a été retiré.

Mais son calvaire ne s’arrête pas là. Après une soirée, elle a été victime d’une violente agression. Par conséquent, elle s’est retrouvée avec des côtes et des dents cassées, une commotion cérébrale et des dommages permanents au niveau de sa vue.

D’après sa confidence, il y avait des moments où elle avait pensé à se suicider à cause d’une dépression.

Elle admet ses erreurs


Callie Rogers, la plus jeune gagnante de Loto, a vu sa vie basculée du jour au lendemain. Alors qu’elle se retrouve sans rien aujourd’hui, elle a compris avoir fait des erreurs.

Surtout, elle est consciente que ses entourages ne se sont rapprochés d’elle que pour son argent. Par ailleurs, elle reconnait que malgré toutes ses erreurs, elle en tire une bonne leçon.

En effet, elle a fini par se ressaisir, peut-être grâce à ses enfants. Callie Rogers est actuellement devenue mère de quatre enfants. Pour eux, elle souhaite reprendre sa vie en main.

Durant son interview avec The Sun, la mère de famille va suivre des études d’infirmière à l’Université de Central Lancashire.