Camélia Jordana est une artiste très engagée dans plusieurs causes qui lui tient à cœur. Cette fois-ci, la jeune femme tenait à dénoncer des « blagues de porc » dont elle était victime. Les faits se sont passés lors du début de sa carrière dans le monde musical.

Les confidences d’une artiste


Effectivement, cette fois-ci Camélia Jordana tenait à dénoncer le sexisme. Vraisemblablement, depuis ses premiers pas dans le monde musical, elle était victime de remarques désobligeantes et de mauvaises blagues. « Si j’étais un homme, je demanderais pardon, tout en me posant des questions. Car les hommes blancs sont, dans l’inconscient collectif. De plus, ils sont responsables de tous les problèmes de la terre », a-t-elle souligné.

Effectivement, ses paroles ont choqué plus d’un. « C’est très difficile d’être une artiste engagée en France aujourd’hui », déclare-t-elle auprès du magazine Paris Match ce 21 janvier. « Si je le suis, c’est pas trop mon choix. C’est parce que je ne sais pas faire semblant. Donc je dois évoquer les inégalités et les injustices », a-t-elle révélé. À première vue, elle a du mal à faire face à ces polémiques malgré qu’elle reste elle-même.

Camélia Jordana et son vécu


Vraisemblablement, quand Camélia Jordana n’était encore personne, les hommes jouaient d’elle. De plus, à cette époque, la chanteuse n’avait que16 ans. « J’ai entendu plusieurs blagues de porc émanant d’hommes plus vieux. Ces derniers avaient une responsabilité sur mon projet », souligne la jeune femme. En effet, elle a été révélée dans la Nouvelle Star sur M6. Un mois après, elle sort son premier album.

« On ne dit pas à une collègue de travail qu’on souhaite la voir toute nue en entrant dans sa loge », ajoute-t-elle. « Quand cela m’est arrivé, j’étais en plein préparation pour un concert. Pourtant j’ai su restée concentrée sur mon travail », confie-t-elle. Camélia Jordana a été victime de ce genre de comportements, mais à 28 ans elle est contente que ça change. Cela est possible grâce à la prise de parole.