Très récemment, Camélia Jordana a su attirer le regard de tous. Effectivement, la célèbre chanteuse a fait un commentaire qui n’a pas fait l’unanimité et a suscité de vives polémiques. Lors de son entretien sur le plateau de Laurent Ruquier, la jeune femme a bien dézingué les forces de l’ordre. En effet, la star les accuse « d’être racistes ».

Camélia Jordana, comme on ne l’a jamais vue


« Il y a des milliers de gens qui ne se sentent pas en sécurité en présence d’un flic. Je fais partie de ces personnes », avait-elle confié dans « On n’est pas couché » sur France 2. C’était ses propos lors d’un échange avec l’écrivain Philippe Besson qui est proche du chef d’État. Cet écrivain lui a rappelé que bon nombre de manifestants étaient violents, d’où les policiers ont dû user de leur force.

La réplique de Camélia Jordana fut sans ambiguë. « Je ne parle pas des manifestants, je parle des personnes qui partent au travail chaque matin en banlieue. Ils se font n’assassiner pour nulle autre raison que leur couleur de peau. C’est un fait majeur », a rétorqué la chanteuse. Bien évidemment, sa réponse a suscité un grand débat sur les réseaux sociaux. De son côté le ministre de l’Intérieur de l’époque, Christophe Castaner a aussi fait part de sa réaction. Ainsi, il a réfuté l’avis de la star. « Ces propos factices et honteux alimentent la haine et la violence », avait balancé l’ex-ministre de l’Intérieur. La chanteuse lui a même proposé un débat pour parlementer sur ce sujet très épineux.

Un sujet qui est devenu très polémique


« Étonnée par toutes ces réactions, heureuse pour la réouverture du débat public. Je ne révèlerais plus des avis dans les médias après des réactions aux propos de Christophe Castaner. Je serai très ravi de débattre en direct avec lui sur le plateau de son choix », déclare Camélia Jordana. Dernièrement, la chanteuse a encore fait des siennes. En effet, lors de son interview auprès de L’Obs, elle n’y va pas par quatre chemins en parlant de « l’homme blanc ». Dans sa chanson « Si j’étais un homme », elle révèle que les hommes blancs sont l’origine de tous les maux de la terre. Des paroles qui lui ont valu une fois de plus la foudre de certaines personnes. « Déclaration inconsciente », a écrit la Licra. Ce sont des « propos abrutis », annonce Florian Philipot. Selon ce dernier, c’est juste un avis anti-racisme et anti-sexisme, de la haine contre les blancs et contre les hommes.