La relation entre Camille Kouchner et Olivier Duhamel est qualifiée de tendue en ce moment. Pour cause, elle l’accuse d’inceste envers son frère jumeau.

Des relations compliquées, on en voit tous les jours


Des relations compliquées entre les humains ne sont plus des choses nouvelles. En effet, comme on le sait tous, il est devenu difficile de réussir à garder une relation durant toute la vie que ce soit amical, familial ou amoureux.

En réalité, malgré tout l’amour que vous avez pour une personne rien ne garantit que cette dernière n’aille pas vous décevoir. Ou dans le cas contraire, vous allez vous-même le décevoir par vos actes. Arrivées à ce point, beaucoup de relations prennent fin immédiatement ou bien c’est le temps qui va le faire à votre place.

De ce fait, un fossé se creuse entre vous et vous allez vous éloigner. Si vous êtes marié à la personne, c’est à ce moment que vous allez prendre la décision de divorcer. Ainsi, au fil du temps, vous allez refaire votre vie avec une autre personne.

Camille Kouchner découvre l’horreur


Effectivement, c’est le cas de la mère de Camille Kouchner. Néanmoins, quelque temps après son divorce avec le père de ses enfants, elle croise le chemin d’un autre homme et retombe amoureuse. Ce dernier n’est autre qu’Olivier Duhamel.

Quand le politologue fait la connaissance de ses deux enfants issus de son précédent mariage, tout se passe à merveille. D’après Camille Kouchner, elle avait immédiatement fait confiance en son beau-père dès qu’elle l’a vue.

Cette confiance entre eux finira enfin en un total respect. Toute cette relation aurait dû finir sur une bonne note selon les dires de Camille Kouchner.

Malheureusement pour elle, tout a basculé quelques années plus tard quand elle apprenait qu’Olivier Duhamel a fait subir quelque chose de terrible à son frère jumeau.

En effet, son beau-père aurait abusé de ce dernier pendant leur adolescence. Un drame dont Camille Kouchner a décidé de révéler dans son ouvrage, intitulé Familia grande. Depuis, la polémique sur cette histoire ne fait que prendre de l’ampleur et a fait couler beaucoup d’encres.