Les carburants en baisse de prix à la pompe représentent une réjouissante nouvelle pour les automobilistes face à cette forte inflation. Dans ce sens, le prix des carburants a baissé la semaine dernière, selon les propos du ministère de la Transition écologique. En même temps, cette baisse apporte un retour au calme à la suite d’une hausse considérable des prix dernièrement.

Carburants baisse de prix


En effet, les automobilistes peuvent se jouir des carburants en baisse de prix à la pompe depuis la semaine dernière.

Dans ce sens, le site du ministère de la Transition écologique informe le public des prix moyens de la semaine passée.
En même temps, le prix à la pompe fait état d’une baisse significative sur une semaine.

Apparemment, le prix moyen de l’essence devient 1.7152 euro le litre contre 1.7514 euro une semaine plus tôt.
En d’autres termes, nous comptons une baisse de 3,6 centimes par litre d’essence à la pompe.

Retour au calme


D’un autre côté, le diesel fait également partie des carburants en baisse de prix à la pompe depuis la semaine dernière.

Dans ce sens, le prix du litre de gasoil qui s’élève à 1.9059 euro une semaine plus tôt devient 1.8611 euro.
En d’autres termes, cette baisse du prix rapporte 4,5 centimes par litre pour les consommateurs du diesel.

Apparemment, la flambée des prix des carburants représente une grande difficulté pour la grande majorité de la population.
Par conséquent, cette baisse considérable des prix des carburants apporte un retour au calme après une hausse brutale.

La cause de cette flambée


En effet, cette flambée des prix des carburants provient de la baisse des ristournes à la pompe.

Dans ce sens, la remise de l’Etat est passée de 30 centimes d’euro à 10 centimes depuis le 16 novembre dernier.
D’un autre côté, la remise de TotalEnergies est passée de 20 à 10 centimes.

Apparemment, ces deux remises de 10 centimes resteront en vigueur jusqu’au 31 décembre pour soulager les foyers face à cette crise.
En même temps, le gouvernement propose une aide plus ciblée pour l’année 2023 à venir pour tenter de rétablir le pouvoir d’achat malgré la forte inflation.