Dernièrement, les tensions s’apaisent entre Carla Bruni et Brigitte Macron qui ont su passer au travers de leurs embrouilles.

Apparemment, à l’origine la chanteuse avait décider d’arrêter de critiquer la façon de gérer du président Emmanuel Macron. Par conséquent, plus aucune trace de frictions entre eux et leur relation devient beaucoup plus détendue bien évidemment.

Carla Bruni en pleine tournée


En effet, l’épouse de Nicolas Sarkozy avait pendant longtemps maljugé la manière de procédé du président pour cette crise sanitaire.
Cependant, maintenant elle évite d’évoquer ce sujet source de ses embrouilles avec Brigitte Macron comme elle effectue sa tournée.

Dans ce sens, la chanteuse confiait à Paris Match le calvaire enduré par les artistes durant la période des confinements.
Mais encore, même maintenant avec les nouvelles restrictions en raison de la propagation massive du Covid-19 posent toujours problème.

Par ailleurs, pour le moment, elle essaye de s’arranger pour respecter les règles sans se confronter à des pertes importantes.

Une situation difficile pour tout le monde


Dans ce sens, Carla Bruni et son équipe pourra quand même maintenir trois shows pour ce mois de janvier.
Apparemment, la chanteuse s’estime chanceuse compte tenu que d’innombrables spectacles devaient se reculer ou même s’annuler totalement.

En d’autres termes, les restrictions empêchent strictement tout évènement grand public réunissant un nombre important de spectateurs.
Cependant, et heureusement pour l’artiste les salles que son équipe avait choisies pour ses spectacles ne dépasse pas la limite.

Néanmoins, l’épouse de Nicolas Sarkozy devra renoncer à quelques spectacles à l’étranger dans le cadre de sa tournée.

La déclaration de Carla Bruni sur ses embrouilles avec Brigitte Macron


Effectivement, comme elle se concentre sur sa tournée, la chanteuse n’a plus le temps de critiquer la politique du gouvernement.

Apparemment, l’artiste se résigne à remettre toute la faute de cette situation catastrophique sur le dos de la pandémie.
Par ailleurs, c’est parce que Carla Bruni décide de se taire les embrouilles avec Brigitte Macron touche à sa fin.

Dans ce sens, elle avait affirmé sur Vanity Fair dans la version espagnole qu’elle ne côtoyait plus la première dame.
Pour terminer, l’épouse de Nicolas Sarkozy justifie son silence comme une bonne éducation même si la rage lui ronge de l’intérieur.