La rivalité entre Caroline de Monaco et Charlène de Monaco n’est une surprise pour personne. L’aînée des Grimaldi et la femme du prince Albert de Monaco ont eu des rapports parfois glacials depuis quelques années. Or, cette dernière s’est retrouvée en Suisse pour de graves ennuis de santé, et sans compter sur Caroline de Monaco pour lui rendre visite.

Caroline de Monaco ne lui rend pas visite


La mère de Charlotte Casiraghi a toujours soutenu le prince Albert dans toutes les difficultés qu’il a traversé ces derniers temps. Parmi cela, l’état de Charlène de Monaco qui l’ont obligé à l’envoyer en Suisse pour se soigner.

Des rumeurs affirmaient que Caroline de Monaco était partie rendre visite à sa belle-sœur mais il n’en est rien. C’est peut-être encore les tensions du passé ou une toute autre raison mais l’aînée de Grimaldi n’est pas partie pour Zurich.

La santé de Charlène de Monaco inquiétant


Rappelons les faits. D’abord la belle blonde et ancienne championne olympique de natation est retournée en Afrique du Sud. Ensuite, elle est revenue quelques jours seulement au palais quand elle est partie pour la Suisse dans la plus grande discrétion.

Elle est atteinte de fatigue en général, autant émotionnelle que physique et elle a surtout besoin de calme. Voilà pourquoi, sa famille, dont le frère de Caroline de Monaco a tenu à tenir le lieu où elle se trouve secret.

La famille de Caroline en Suisse


En ces périodes de fêtes, Charlotte et Andrea Casiraghi avec leur famille ont été photographiées en Suisse. Le magazine Hola diffuse les photos et très vite elles se propagent à travers les réseaux sociaux.

Caroline de Monaco n’a pas rendu visite à sa belle-sœur pour des raisons personnelles mais plutôt protocolaires. En effet, l’établissement où Charlène séjourne le lui autorise que la visite du prince Albert de Monaco et de Jacques et Gabriella, ses jumeaux.

Le magazine People décrit leur moment en famille autour d’un sapin acheté vite fait et un échange de cadeaux. Mais c’est à compter avec beaucoup de câlins et de tendresse.

Cette visite a fait du bien à Charlène de Monaco, même si, elle aurait aimé les garder près d’elle plus longtemps.