Comme l’état de la princesse Caroline de Monaco ne semble pas s’améliorer, Caroline de Monaco prend les choses en main. C’est une situation triste et qui perdure pour le clan Grimaldi, et en premier lieu Caroline de Monaco, se mobilisent. Pour permettre à la femme d’Albert II de Monaco de prendre soin d’elle, ils la remplacent dans ses activités protocolaires en attendant son grand retour.

Caroline de Monaco assure les arrières de Charlène de Monaco


La première fois que la princesse a été contrainte de partir en Afrique du Sud, Caroline de Monaco a pris les devants. C’était en partie dû à une infection ORL et elle est partie s’isoler en Afrique du Sud, dans sa terre natale.

Le magazine Point de Vue rappelle cet évènement, qui fut le début d’une succession d’absence de Charlène de Monaco. Il rappelle encore cet isolement de la princesse en Suisse, dans un établissement très privé, loin de sa petite famille.

Ensemble ils luttent et soutiennent Albert II de Monaco


La publication ajoute : «Et autour d’Albert II, c’est toute la nouvelle génération, celles des arrière-petits-enfants de la princesse Grace. Génération qui apporte sa fraicheur et son sourire à la cérémonie. Les sœurs du souverain, ses neveux, ses nièces ne sont pas en reste. »

Cette nouvelle absence de Charlène de Monaco pourrait durer plusieurs semaines. En tout cas, le temps qu’il faut pour que la princesse aille mieux.

Une maladie inconnue frappe la belle-sœur de Caroline de Monaco


La belle-sœur de Caroline de Monaco lutterait contre une maladie mystérieuse, d’après Page Six du New York Post. Cette maladie aurait pu lui coûter la vie cet été en Afrique du Sud.

Malgré la gravité de sa maladie, le Palais minimiserait son état.

Une source proche de la famille royale déclare dans Page Six : « Il est injuste qu’elle soit décrite comme ayant une sorte de problème mental ou émotionnel. Nous ne savons pas pourquoi le palais minimise le fait qu’elle a failli mourir en Afrique du Sud ».

Par ailleurs , cette même source a également assuré que Charlène de Monaco, 43 ans, avait développé de graves problèmes de sinus et de déglutition. Cela aurait commencé après avoir contracté une grave infection des oreilles, du nez et de la gorge.