Sur le Rocher, il est question de Caroline de Monaco. Elle pourrait régner un jour. Charlène de Monaco est effrayée à cette idée.

Caroline de Monaco est en force

Jusqu’à ce jour, les espérances de Caroline de Monaco de régner sont minimes. Cependant, c’est possible grâce à un pacte qu’elle a signé avec son frère. En effet, la presse allemande informe que le prince de Monaco a favorisé la montée au pouvoir de sa sœur aînée. Le mari de la princesse Charlène a consenti qu’en cas de disparition de sa personne, l’aînée des Grimaldi portera la couronne.

Cependant, il y a une condition protocolaire qu’il ne faut pas négliger. En effet, cela est envisageable si le fils du souverain de Monaco est encore mineur. Mais comme il a déjà 15 ans, les cinq à trois ans à venir s’annoncer mal pour sa tante. Sauf si le papa meurt soudainement.

Charlène de Monaco pourrait être évincée

Pendant les cinq ans à venir, si jamais le frère de Caroline de Monaco devra malheureusement s’éteindre, elle sera régente. De ce fait, Charlène de Monaco sera écartée et n’aura que quelques obligations protocolaires. En effet, son statut régressera au détriment de la princesse Caroline.

Mais comme la première dame monégasque ne la porte pas dans son cœur et elle devra faire des efforts pour le bien du royaume. Visiblement, ce statut et cette situation seraient inacceptables pour la femme du prince Albert. D’ailleurs, la sœur de ce dernier est en force ce dernier temps. Tout cela grâce à son clan.

Le clan de la princesse Caroline

Le magazine Le Point de vue informe que Caroline de Monaco dégage une aura intimidante qui fait de l’effet sur sa belle-sœur. Elle et son clan ont assisté à un défilé de Chanel sur le Rocher. Pour l’occasion, elle pose au côté de Carole Bouquet. D’ailleurs, elle est vêtue d’une veste rouge sang et d’un pantalon ajouré d’une couleur blanche.

Ce qui est intrigant, c’est la façon dont elle a combiné les couleurs du drapeau monégasque. Cela a attiré les foudres de Charlène de Monaco. En effet, pour la belle-sœur de la première dame, c’est une  manière de dire qu’un jour elle va régner.