Effectivement, même s’il a beaucoup attiré l’attention de tous ces derniers mois, une mauvaise nouvelle pourrait survenir. Et surtout déstabiliser le beau tableau qu’il forme avec sa femme, Nathalie. Puisque leur couple est en train de se dissoudre. Les rumeurs en disent long sur ce qui se trame au sein de leur foyer. En raison de la crise sanitaire du Coronavirus apparemment.

La pandémie du Coronavirus n’a rien arrangé, au contraire …


Durant cette crise sanitaire, beaucoup de couples ont eu du mal à passer le temps. Notamment en trouvant des occupations mais le côtoiement était certes long que beaucoup ont fini par exploser de l’intérieur. Et n’ont plus réussi à supporter leur conjoint. Ils ont donc préféré choisir la facilité, les disputes et les tensions pesantes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @cauetofficiel

Néanmoins, malgré toutes ces rumeurs sur son couple, Cauet n’a pas daigné réagir une seule fois. Pourtant, il a quand même entrepris une chose, celle de lever le voile sur l’état de son couple longtemps déchiqueté. Pour y arriver, Cauet a donc proposé à son amoureuse de se déplacer pour être son invitée. Nathalie a donc été sur son plateau pour prouver à deux que leur histoire importe toujours et surtout c’est d’actualité. La dame Cauet n’a même pas résisté à taquiner son mari à l’antenne.

C’Cauet avec en invitée spéciale de l’édition Madame Cauet


Pour le plaisir des auditeurs et pour leur bien, Cauet a fait en sorte que sa dulcinée le rejoint sur NRJ. Une façon pour lui de vivre les Z’amours à la radio. C’est ainsi qu’ils ont été reçus par un Bruno Guillon de la radio. Ce dernier a donc “repris les commandes pour poser des questions aux couples présents”, ainsi rapporte Public magazine.
Le chroniqueur a donc posé la question suivante : “Nathalie, combien a-t-il eu de partenaires … à 5 près ?”.

Pour le taquiner, celle-ci répond : “Mais énorme !” Puis elle poursuit qu’”il y en a eu plein” et que “c’est inquantifiable”. Et que Cauet “bien, bien profité. Hein Sébastien ? … Dizaines… plein, écœurant !”. Cauet vient et lâche que “Quatre”. Sa compagne vient à lui dire que c’est un “menteur”, un “escroc”, “Saint-Sébastien quoi”. De quoi mettre la bonne ambiance à la radio.