Céline Dion a le cœur brisé après son fils ainé, René-Charles. En fait, elle a été abandonnée par son fils de 21 ans qui ne partage pas son quotidien. Par contre, vu sa situation, c’est à ce moment où elle a le plus besoin de tout son clan.

Une absence qui marque l’esprit


C’est le magazine Paris Match qui a évoqué l’absence du fils de Céline Dion et qui parle de son quotidien dans l’édition numéro du jour du 27 janvier.

Dans sa situation actuelle par rapport à sa maladie, la Diva n’est entourée que des jumeaux et de leur sœur. Elle n’aura en effet que les deux frères de 11 ans, Eddy et Nelson ainsi que Linda à sa compagnie.

Même si c’est un bon comité qui vit dans cette vaste demeure, la grande maison semble vide en l’absence d’un membre.

Pour rappel, René-Charles est le fils ainé du chanteur avec son mari René Angélil né le 25 janvier 2001 en Floride. Un enfant très attendu, surtout pour sa mère qui a même fait une pause de 2 ans.

L’arrivée de René-Charles est devenue une belle attraction qui a alimenté la presse durant un bon bout de temps.

Un enfant que la Diva québécoise a emmené avec elles dans les moindres de ses déplacements et de ses prestations.

Actuellement, c’est ce même enfant qui a causé un tort qui a apparemment blessé sa mère suite à une requête qu’elle lui a posée.

Céline Dion a le cœur brisé : une requête importante refusée


C’est suite à l’interview du biographe de Céline Dion, Elisbeth Reynaud, que Ciné Télé Revue a révélé qu’elle a été déçue par son fils.

Pour en venir à la requête que Céline Dion a faite à son fils, il faut revenir à ses principes. En fait, pour la Diva, c’est primordial de travailler en famille.

Il y a 13 ans, elle a connu René Angélil qui est devenu son mari, mais également son manager. Son mari mort en 2016, elle désire que son fils ainé le remplace.

C’est après cette requête que Céline Dion a le cœur brisé. René lui à refusé cette recette.

Selon les dires, cette réponse aurait encore apporté plus de fragilité à la Diva, qui affirme d’être incapable de traverser le monde sans l’appui de ses enfants.