Son comportement en peu trop dépensier sans jamais compter rend Céline Dion agacée par René-Charles âgé de 20 ans actuellement. Dans ce sens, son fils aîné issu de sa relation avec son époux et manager René Angélil gaspille sa fortune. En même temps, après quelques semaines de retrait en raison de sa santé, la diva québécoise prépare son grand retour.

René-Charles célèbre ses 20 années d’existence


En effet, René-Charles souffle ses 20ème bougies en date du 25 janvier dernier rendant sa maman extrêmement fière et émue.

Dans ce sens, elle ne manque pas de partager sa première expérience en tant que maman il y a 20 ans.
Notamment, l’arrivée de son fils aîné à cette époque représente un vœu exaucé qui marque un changement de leur vie.

En même temps, pour ce jour spécial la diva québécoise poste sur Instagram un message adressé à son grand garçon.
Apparemment, Céline Dion veut rappeler à son fils de ne jamais douter et de toujours croire en ses rêves.

Céline Dion agacée par René-Charles


En effet, l’aîné de la diva québécoise poursuit ses études au sein de l’université du Nevada dans la mention sciences.

Dans ce sens, après les évaluations il va pouvoir s’envoler pour rejoindre sa maman en Europe dans sa tournée.
Notamment, la célèbre chanteuse prévoit de séjourner à Paris comme à son habitude pour cette tournée qui commence en mai.

Apparemment, le magazine France Dimanche rapporte que même si leur relation semble bien se porter, une situation va causer des frictions.
Effectivement, les dépenses trop excessives du jeune rappeur vont finir par rendre sa maman Céline Dion agacée par René-Charles.

Son fils gaspille sa fortune


En effet, la publication rapporte que son fils qui veut percer dans le rap se met à gaspiller sa fortune.

Dans ce sens, le fils aîné de la diva québécoise voyage en jet privé et s’achète une flamboyante Mercedes-AMG G63.
Notamment, ces caprices qui valent plus de 300 000 € rendent Céline Dion agacée par René-Charles un peu trop dépensier.

De plus, France Dimanche rajoute que le jeune rappeur ne réalise pas que pour réussir il faut faire ses preuves.
En même temps, le magazine Public partage le même avis et affirme qu’il ne va pas pouvoir atteindre son objectif.