Depuis deux longues années, Céline Dion se bat contre une grave maladie et au lieu de l’épauler, René-Charles en rajoute une couche.

Une maladie neurologique très rare


Cela fait un long moment que Céline Dion n’est pas remontée sur scène. En effet, elle a reporté plusieurs fois ses tournées et concerts. Ainsi, ses fans la réclament. Mais ces derniers devront encore attendre car la diva est encore dans l’incapacité d’être sous les feux des projecteurs. La raison est qu’elle est atteinte d’une maladie aussi rare que grave.

En effet, depuis deux ans, elle lutte contre le syndrome de l’homme raide. Il s’agit d’une maladie neurologique qui l’empêche de quitter Las Vegas. Ainsi, selon le magazine australien New Idea, elle ne retournera pas sur scène avant 2024.

Les enfants de Céline Dion, de tout cœur avec leur mère


Céline Dion n’est pas seule à Las Vegas. En effet, ses enfants sont avec elle. Ces derniers sont les seules personnes capables de la réconforter en ces temps très difficiles. D’ailleurs, ils soutiennent leur mère à fond. Par exemple, René-Charles a fait un geste remarquable. En effet, depuis que sa mère s’est cloitrée dans le silence, il a fait de même.

Ainsi, il a disparu des réseaux sociaux. D’ailleurs, il ne répond pas aux personnes qui demandent des nouvelles de sa mère. Cela montre à quel point cette famille est soudée. Les fans peuvent donc être tranquilles, Céline est très bien entourée.

Ces propos de René-Charles


Face à la santé de sa mère qui se dégrade, René-Charles s’inquièterait de plus en plus. Ainsi, ce dernier aurait envie de convaincre sa mère de ne plus retourner sur scène. En effet, selon une source proche, le fils de Céline Dion voudrait que sa mère dise adieu à sa carrière. Mais bien sûr, cette décision revient à l’icône. Ainsi, il ne peut que la suggérer.

Pour lui, sa maman devrait dire adieu aux projecteurs, à la foule et aux tournées. En plus d’une vie de star, Céline a une vie de mère. Ainsi, René-Charles veut qu’elle se concentre désormais sur cette seconde vie qui est plus importante que la première.