Céline Dion ingrate et implacable déçoit un de ses collaborateurs qui a reçu une gifle de sa part à l’époque. Dans ce sens, il s’agit de Claude Lemay son ancien directeur musical évincé après 25 longues années de loyaux services. Par conséquent, il n’hésite pas à affirmer dans le cadre d’une interview combien la diva québécoise le déçoit.

Un collaborateur giflé


En effet, Céline Dion ingrate et implacable apparait fragile face au public en raison de son état de santé fragilisé.

Dans ce sens, la maman de trois garçons souffre de spasmes musculaires aigus qui lui gâchent totalement l’existence dernièrement.
Et pourtant, la diva québécoise tient toujours à se montrer impeccable dans ses interventions sur les réseaux sociaux.

De plus, le magazine Public rapporte qu’elle n’hésite pas à se séparer d’un collaborateur qui a travaillé pour elle pendant de longues années.
Notamment, il s’agit de son ancien directeur musical Claude Lemay qui n’hésite pas à livrer quelques confidences sur son ingratitude.

Les confidences de ce collaborateur


En effet, Claude Lemay évincé du jour au lendemain après 25 ans aux côtés de Céline Dion ingrate et implacable réagit.

Dans ce sens, cet ancien directeur musical considère son éviction en 2015 comme une gifle de la diva québécoise.
En même temps, il déplore le manque de sincérité dans leurs retrouvailles en 2019 à Las Vegas, avant la crise sanitaire.

Apparemment, la maman de trois garçons lui a fait un petit show alors qu’il avait espéré quelque chose de vrai.
Notamment, Claude Lemay vide son sac dans le cadre de son passage sur le talkshow québécois La Tour à ce propos.

Céline Dion ingrate et implacable


En effet, la disparition du père de ses trois enfants René Angélil rend Céline Dion ingrate et implacable.

Dans ce sens, la perte douloureuse de son époux et manager a renforcé le caractère de la célèbre chanteuse.
Apparemment, elle affirme devant la presse comme en privé « Je ne joue pas au boss ! C’est moi le boss ! ».

Notamment, la décision pour son grand retour ne dépend que d’elle-même malgré la pression de son entourage.
Par ailleurs, malgré son état de santé fragilisé, l’artiste est prête à donner de la voix, pour se faire respecter.