Céline Dion serait victime d’un chauffard alors qu’elle n’avait que trois ans. Cet accident de voiture a engendré un traumatisme chez la chanteuse québécoise depuis son enfance.

À part ses soucis de santé, sa biographe Élisabeth Reynaud revient sur les périodes sombres de la vie de Céline Dion.

Céline Dion victime d’un chauffard dans son enfance

La vie de Céline Dion n’est pas du tout repos. Aux prises de spasmes musculaires sévères, la chanteuse internationale est contrainte d’annuler sa série de concerts. Récemment, les nouvelles sur l’état de santé de la diva restent inquiétantes. La mère de René-Charles est paralysée à cause d’une maladie neuropathie à petites fibres.

Sa biographe, Élisabeth Reynaud, révèle le passé douloureux de Céline Dion. Le magazine France Dimanche s’appuie sur les révélations d’Élisabeth et revient sur ce coup dur qui marque la vie de la chanteuse à jamais.

En effet, Céline Dion a été victime d’un chauffard. Lorsqu’elle n’avait que trois ans, elle aurait eu un lourd accident de la route.

Céline Dion en deuil

À part sa vie de star, Céline Dion cache plusieurs traumatismes. Tout au long de sa vie, la chanteuse n’accumule que peines et déceptions. Depuis la mort de son mari et son impresario René Angelil en janvier 2016, la célèbre chanteuse devient inconsolable. À souligner qu’il a succombé à un cancer de la gorge à l’âge de 73 ans. La disparition de son mari a choqué la mère de trois enfants.

En deuxième couche, Céline Dion affronte la mort de Thérèse Dion 2020. Accablée par le décès de sa mère, la chanteuse canadienne lui rend hommage sur scène lors d’un spectacle à Miami.
Apparemment, ces deux deuils s’avèrent l’origine des ses spasmes musculaires.

La relation mère-fille

Sur la route de leur résidence familiale, Céline Dion est victime d’un chauffard. De ce fait, l’accident a renforcé les liens entre Thérèse Dion et sa petite dernière. Elles restent intimement liées. Heureusement, l’interprète de « My heart Will go one » s’en sort indemne. Cependant, cet accident de la route l’a traumatisé à jamais.

De plus, ne se relevant pas de la perte de son mari, la disparition de sa mère n’a fait qu’accentuer sa douleur. Selon la théorie de Élisabeth Reynaud, ces moments difficiles de sa vie peuvent expliquer sa maladie actuelle.