Le mercredi 15 juillet 2020, Laeticia Hallyday octroyait un entretien à Paris Match. La veuve du Taulier a parlé du litige qui l’a longuement opposé aux aînés de Johnny Hallyday. Ainsi, elle a ainsi révélé qu’une entente avait été trouvée. Mais elle avoue également que l’affaire serait loin d’être terminée ?

La question de la succession de Johnny Hallyday est réellement compliquée dans son clan. Si une entente a été trouvée entre Laura et Laeticia le 3 juillet 2020, le fils aîné du Taulier a refusé de la signer. Toutefois, David a informé qu’il renonçait à tout procès.

Une entente épineuse à trouver entre David et Laeticia


Depuis le début, David Hallyday avait déclaré qu’il n’exigerait pas le patrimoine financier de son père. Aussi, il avait cédé la totalité de ses parts à Laura. L’illustre chanteur et compositeur réclamait surtout un droit de regard sur l’ouvrage de Johnny.

Laeticia Hallyday préserve les droits sur l’œuvre de son mari. Elle hérite également du patrimoine immobilier, ainsi que de sa dette fiscale évaluée à 30 millions d’euros.

David Hallyday s’en fout royalement


Le chanteur de 53 ans a interrompu son procès uniquement par sympathie pour sa belle-mère et ses deux filles. Il a repris les droits de deux albums de Johnny, « Cadillac » et « Sang pour sang ». Ceci dit, David n’a réclamé aucun héritage financier. Si Laura a tenté de le contacter pour une entente définitive, il n’a pas tenu à répondre.

Tenant à honorer les derniers souhaits de son mari, Laeticia a réaffirmé le fait qu’elle reste la gardienne de l’œuvre de son époux. Ainsi, elle divulgue qu’elle a tenté de contacter David, mais qu’elle reste sans nouvelles de ce dernier.