Il y a encore quelques semaines, les rumeurs d’une grossesse dans la famille royale ont flambées la toile ! Un heureux événement qui aurait pu souder de nouveau la couronne décimée par le départ d’Harry et Meghan Markle. Malheureusement, la nouvelle n’a jamais été confirmée par le couple Sussex. Et pour cause, il semblerait qu’un triste ait événement ait changé toute la donne.

Le 25 novembre dernier, c’est d’ailleurs sur le sujet que Meghan Markle a voulu converser. Un témoignage qui rejoint celui de plusieurs femmes de la famille royale. Sortez les mouchoirs, le récit risque d’être particulièrement émouvant ! Les détails.

Grossesses royales, un drame !


Zara et Mike Tindall font parties des couples discrets de la royauté britanniques. La petite fille d’Elizabeth II, Zara s’est mariée avec Mike il y a de cela 9 ans. Et le bonheur était toujours au rendez-vous. La naissance de leur deux petites filles en témoignent. Mais cela n’empêche pas que le couple ait traversé quelques tragédies entre temps.

C’est notamment le cas lorsque deux grossesses n’arrivent pas à terme. En effet, le couple a tenté d’avoir un autre enfant à la suite de la naissance de leur ainée Mia. Mais le sort s’acharne et ce sont deux enfants qu’ils vont perdre. Une situation d’autant plus difficile que l’une avait déjà été confirmée par la famille royale.

Meghan Markle : « chagrin insurmountable ! »


A la suite de ces différents témoignages, Meghan Markle a également tenu à s’exprimer sur l’épreuve qu’elle a vécue l’été dernier. La jeune femme était en effet enceinte comme le déclarait les dernières rumeurs. Mais ce bébé ne viendra jamais au monde car au mois de juillet, la jeune femme finit par le perdre.

« Je savais, je serais mon premier enfant dans mes bras quand je perdais mon deuxième » avait-elle raconté dans les colonnes du magazine américain. Pour elle, c’est une grande perte, « un chagrin presque insurmontable ». Heureusement, elle est bien entourée par la présence de son fils et de son époux pour aller petit à petit vers la guérison.