Accueil / People, télévision / Cette présentatrice emblématique de M6 arrêtée par la police, ils croyaient qu’elle faisait le trottoir

Cette présentatrice emblématique de M6 arrêtée par la police, ils croyaient qu’elle faisait le trottoir

Cette présentatrice emblématique de M6 arrêtée par la police, ils croyaient qu’elle faisait le trottoir

Cette affaire fait la une de la toile. Apparemment, une présentatrice a été arrêtée par la police, car ils l’ont pris pour une prostituée.

Même en temps de crise sanitaire, Karine Le Marchand n’a pas cessé de soutenir ses fans. Pour se faire, elle avait organisé fréquemment des Lives sur son compte Instagram pour que ses abonnés se présentent les uns aux autres. Une démarche largement plébiscitée sur la Toile. Cependant, elle a pris le risque de mettre au pied ce rendez-vous Instagram très suivi. Une rencontre qui lui a valu une arrestation.

Une arrestation bizarre


Karine Le Marchand est devenue célèbre grâce à l’émission L’amour est dans le pré. Effectivement, dans le concept de cette émission, elle avait fait des Lives sur son compte Instagram durant le premier le confinement. Apparemment, pour rester connectée, elle a dû prendre sa voiture et s’éloigner de son domicile. En effet, l’animatrice était confinée à la campagne avec trois adolescents. Ainsi pour un live de qualité et pour trouver du réseau, elle était contrainte de s’éloigner de sa maison.

Vraisemblablement, elle reste coincée pendant des heures dans sa voiture au bord d’une route déserte, non loin d’un village. Or lorsque les gendarmes la repère et l’interpellent, ils la demandent ce qu’elle fait là. Toute de suite, ils ont pensé qu’elle faisait la passe avec des clients. Par la suite, Karine Le Marchand a dû prouver à ces messieurs qu’elle était en live et non pas en train de faire le trottoir. Une situation qui a grandement amusé les gendarmes qui ont failli l’arrêter.

Karine Le Marchand fait part de cette anecdote


C’est dans C à Vous, le 6 juin 2020, Karine Le Marchand avait relaté cette anecdote face à Anne-Elisabeth Lemoine. « J’étais confinée en province. J’avais trois ados qui prenaient tout le wifi. Donc je prenais ma voiture et j’allais au village, à 5 kilomètres, et je restais dans ma voiture. Mais je me suis fait arrêter un jour par les gendarmes. Ils ont cru que je faisais le trottoir » confie-t-elle.

Fort heureusement, elle n’a pas été emmenée au poste, mais a dû filmer les gendarmes dans son live Instagram. Par la suite, Anne-Elisabeth Lemoine demande à la présentatrice si ces gendarmes ont essayé de trouver l’amour grâce à elle. Apparemment, ils ne l’ont pas fait. Toutefois, elle affirme avoir des candidates policières dans son live.

Lors de cet entretien, Karine Le Marchand a aussi évoqué la difficulté que vivent les agriculteurs pendant cette crise sanitaire. En ce qui concerne son émission, L’amour est dans le pré, l’enregistrement vient tout juste d’être reporté.