On retrouve la famille princière de Monaco au pique-nique traditionnel monégasque la semaine dernière. Charlène de Monaco semble loin d’être détendue.

Retour tant attendu du traditionnel U Cavagnëtu


Ce samedi 3 septembre 2022 était un jour particulier pour la principauté de Monaco. En effet, ce jour marquait le retour de « U Cavagnëtu ». Créée en 1931, ce pique-nique traditionnel marque la fin de l’été et annonce la rentrée. Cet incontournable manifestation avait été suspendu depuis deux ans à cause de la Covid-19. C’est pourquoi les Monégasques l’ont célébré comme il se doit.

Particulièrement, la présence de la famille princière de la principauté a réchauffé les cœurs. On pouvait distinguer Charlène de Monaco avec un look immaculé aux côtés de son mari Albert de Monaco et leurs deux enfants Jacques et Gabriella. Mais au-delà de cette journée, les rumeurs de discorde entre les deux époux sont toujours présentes.

Charlène de Monaco passée à la loupe


La princesse des Monégasques serait toujours en froid avec son mari. Pour en avoir le cœur net, le média britannique The Express a même demandé à Judi James, une spécialiste du langage corporel, de décortiquer cette sortie. Cette dernière semble remarquer que les sourires du prince Albert et Charlène de Monaco semblent un peu forcés plutôt que détendus.

Apparemment, des sourires symétriques de la bouche et des yeux peuvent signifier une véritable bonne humeur. D’ailleurs, Charlène tient ses bras près des côtés de son torse avec les coudes rentrés. Ceci ressemblerait fort à un geste d’autoprotection. Évidemment ces propos ont vite fait d’être balayés.

Charlène de Monaco très accessible


C’est Point de Vue qui vient contredire ces propos. Le magazine raconte que la mère de Jacques et Gabriella n’hésite pas à échanger avec les autres parents présents. Elle approche également les autres enfants venus au pique-nique. Charlène de Monaco, très élégante dans sa tunique blanche avec un pantalon assorti, avait même pris le temps d’immortaliser le moment.

C’est ainsi que la princesse de Monaco passait de groupe en groupe et a aussi salué U Cantin d’A Roca, la chorale qui assurait l’animation musicale. Le prince Albert ll avait fait de même. De quoi dissiper les rumeurs sur une prétendue dispute dans leur couple.