Bien que sa famille et ses proches comptent les jours avant qu’elle ne revienne, Charlène de Monaco, attaquée, fait face à des situations inconfortables. Dans la clinique spécialisée à Zurich, elle est supposée se reposer et se soigner. Pourtant, les attaques des ex du prince Albert de Monaco se suivent et assènent la princesse.

Une hôtesse, une playmate et une nageuse olympique


Le prince Albert de Monaco est bien connu pour être attiré par les femmes exceptionnelles. Il les aime belles, sexy et avec un sex-appeal très ressenti. Son idylle avec Nicole Coste a commencé à bord d’un avion, ils ont même eu un fils, Alexandre, qu’il reconnaîtra plus tard, après la mort de son père.

L’engouement des mâles du clan Grimaldi pour des belles créatures dont la beauté est renversante ne surprend plus personne. Mais voilà, des années plus tard, Albert de Monaco rencontre Charlène de Monaco qui est une championne olympique de natation et le coup de foudre est total et immédiat. Hélas, les anciennes histoires reviennent toujours à la surface. Aujourd’hui, une guérilla se prépare entre la nageuse olympique, l’hôtesse de l’air et la playmate italienne.

Une cure perturbée, Charlène de Monaco attaquée


Chaque jour que Charlène de Monaco lui coûte l’absence de ses enfants et de son mari. Pourtant c’est un mal pour un bien car elle était loin d’être dans sa grande forme en novembre. Déterminée à aller mieux, la princesse s’impose cet isolement pour calmer son esprit et se revitaliser.

Malgré le soutien inconditionnel de toute la famille, dont Caroline de Monaco en première dame par intérim, une situation la perturbe. Il est à savoir que l’absence de Charlène de Monaco peut être un avantage pour certains, surtout certaines. Mal en point, seule et internée, l’épouse d’Albert de Monaco est vulnérable. Pourtant les coups bas se font publiquement, dans le seul but d’atteindre la princesse.

Simona Tagli et la fête de la Saint Valentin


Cette fois, il ne s’agit pas de Nicole Coste, par contre il s’agit d’une autre femme aussi féroce que cette dernière. Une ancienne playmate italienne, Simona Tagli. Au charme sulfureux, elle ne daigne pas rappeler que ses anciennes relations avec le prince Albert avec une photo avec lui.

C’est dans le magazine Bild qu’elle ramène cette histoire au vu et au su de tous. Simona Tagli assure qu’elle garde encore beaucoup d’amour pour le souverain. Par ailleurs, il demeure le prince charmant de son conte de fée. Mais elle n’arrête pas là, elle livre même des détails croustillants sur leur vie intime.

Elle déclare que le prince appréciait son sex-appeal mais aussi sa féminité. Simona Tagli ajoute que le prince est très passionné sur le plan intime. Elle continue de reprocher à Charlène de Monaco d’avoir laissé tomber ses enfants quand cette dernière est partie en Afrique du Sud.