En friction depuis des années, Charlène de Monaco et Maxima des Pays-Bas se sont rencontrées aux funérailles d’Elisabeth II. On dirait qu’elles ont enterré la hache de guerre.

Des retrouvailles aux funérailles de la reine


Aux funérailles de la défunte monarque britannique, les chefs d’Etats sont venus des quatre coins du monde. Chaque pays y était représenté. Cela montre le profond respect que témoigne le monde envers la reine Elisabeth II. C’est de cette manière que la reine Maxima des Pays-Bas et la princesse Charlène de Monaco se sont de nouveau croisés.

D’ailleurs, elles étaient toutes deux accompagnées de leur famille respective. A titre de rappel, ces deux têtes couronnées ne s’entendraient pas vraiment.

Charlène de Monaco et Maxima des Pays-Bas en paix ?


Un culte a été effectué lors des funérailles de la reine Elizabeth II. Il s’est déroulé le 19 septembre dernier à l’abbaye de Westminster. Et par un coup du destin, la famille princière de Monaco étaient placés à deux rangées derrière la famille royale des Pays-Bas. D’ailleurs, les deux familles ont également pris le bus ensemble.

Ensuite on les voyait les uns derrière les autres dans les rues de Londres. En effet, Charlène de Monaco marchait derrière la reine Maxima. Entre elles, il ne semblait y avoir aucune tension dans l’air. On dirait qu’elles ont enterré la hache de guerre. Il n’est plus question de frictions.

Charlène de Monaco remet les pendules à l’heure


L’existence d’une friction entre la princesse de Monaco et la reine des Pays-Bas a été ébruitée par les médias. Cela est parti du fait que Charlène de Monaco n’est pas venue à une réception organisée par la reine Maxima. De ce fait, cette dernière serait blessée.

Mais lors d’un entretien avec Times Weekend Magazine, la princesse remet les points sur les i. Elle s’est alors livrée à des confidences. En effet, elle révéla que la reine des Pays-Bas est une très bonne conseillère. Elle l’aurait grandement conseillée et aidée.