Charlène de Monaco blessée et humiliée prend sa revanche et reprend les règnes au Palais. D’ailleurs, elle est même parvenue à écarter sa rivale Nicole Coste du Rocher. Cette dernière publie sur la toile son escapade à Mykonos.

Charlène de Monaco blessée et humiliée


Charlène de Monaco a réagi à la suite des multiples provocations de sa présumée rivale Nicole Coste. Cette dernière est l’ex-compagne du Prince Albert de Monaco et également la mère de son fils ainé, Alexandre Grimaldi-Coste.

En effet, précisément lors de l’absence de la première dame du Rocher, Nicole Coste s’est imposée. Pour rappel, la mère des jumeaux reste discrète pendant plusieurs mois en raison des soucis de santé. Elle a suivi un traitement contre des fatigues physiques et morales à l’étranger notamment en Suisse.

D’ailleurs, la mère d’Alexandre a prouvé à plusieurs reprises sa présence au Rocher. Le 14 mars dernier, le jour d’anniversaire du souverain monégasque, qui fêtait ses 64 ans, elle a titillé la jalousie de la princesse Charlène. Alors qu’elle a brillé de son absence, sa rivale adresse une salve contre elle.

Pour parvenir à ses fins, l’ancienne hôtesse de l’air lui adresse un message : « Joyeux anniversaire, Albert. Le monde te connaitra comme le loyal, le digne, le roi ».

La princesse monégasque prend sa revanche


Le lundi 11 juillet dernier, Charlène de Monaco revient au palais princier de Monaco. Quelques jours plus tard, elle fait une apparition lors du bal de la Croix-Rouge, un évènement mondain. Cette fois, Nicole Coste n’assiste pas à l’évènement, contrairement à l’année dernière.

De ce fait, la mère de Jacques et de Gabriella a récupéré sa place. Il semble qu’elle a pris sa revanche contre sa présumée rivale. L’ancienne nageuse professionnelle serait parvenue à écarter Nicole Coste. D’ailleurs, cette dernière aurait quitté la principauté pour s’installer à Mykonos. Elle a même partagé une photo de son séjour avec ses abonnés virtuels.

Sur la couverture de son magazine, « Rois et Reine » consacre un dossier sur le grand retour de Charlène de Monaco. En filigrane, l’hebdomadaire évoque le pic de sa rivale visant à humilier et à blesser l’épouse du Prince Albert.